1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Interview de la semaine

L'histoire des Bamilékés au Cameroun

Le peuple Bamiléké est installé dans l'ouest du Cameroun, dans une zone enclavée, à plusieurs dizaines de kilomètres du Nigeria, située sur des hauts plateaux. Partons à la découverte de leur organisation sociale.

La chefferie de Ntsingbeu (Tockem)

TOCKEM Tourismus KAMERUN Chefferie von Ntsingbeu

Dans la zone habitée par les Bamilékés, le climat est frais et la végétation verdoyante. Les Bamilékés vivent au sein de chefferies, avec une hiérachisation précise de la communauté. Une centaine de chefferies sont réparties dans cette région. On les reconnaît à leurs portes d'entrée gigantesques avec des toits coniques. Culte des ancêtres et des totems, justice coutumière, importance des symboles : les Bamilékés sont attachés aux traditions.

Ecoutez ci-dessous l'interview de Cécile Leclerc avec Flaubert Taboué Nouaye, conservateur et directeur du musée des civilisations à Dschang, au coeur du pays Bamiléké. Il explique tout d'abord l'origine de ce peuple.

Écouter l'audio 02:21

"Leur origine remonte au XIIè siècle, mais ils se sont installés par vagues successives" (F. T. Nouaye)













Les Bamilékés ont perdu une partie de leur patrimoine lors de la guerre d'indépendance au Cameroun. Les nationalistes étaient nombreux parmi les Bamilékés, ils ont pris le maquis contre les colons français. La répression de l'ancienne puissance coloniale puis du nouveau président Ahidjo a été terrible. Des chefferies ont été brûlées, des palais royaux détruits, et les Bamilékés massacrés. Difficile d'établir un bilan précis : les chiffres varient entre 10 000 et 300 000 morts selon les sources.

Audios et vidéos sur le sujet