1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

«L'heure de l'espoir a sonné...»

Ban Ki-moon est au Nigeria. Le secrétaire général de l'ONU est arrivé dimanche pour commémorer l’attaque meurtrière de Boko Haram contre l'organisation en 2011.

Écouter l'audio 00:33

Le secrétaire général de l'ONU a rencontré les gouverneurs des Etats du Nigeria et s'est montré confiant dans la victoire contre l'extrémisme dans le pays et dans le monde. La situation sécuritaire avec les actions des combattants de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (ex Boko Haram) fera sans doute partie des sujets des discussions avec le président nigérian Muhamadu Buhari. Le Sujet est d’autant plus important que cette visite de Ban Ki-moon coïncide avec une récente attaque. Celle ayant visée le chef de l'armée nigériane, le général Tukur Buratai, qui a échappé à une embuscade des islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, selon l'armée.

Une menace pour toute la sous région

Le groupe armé reste donc toujours un danger pour le Nigeria mais également pour toute la sous région notamment des pays voisins comme le Cameroun dont l'armée est aussi engagée dans la lutte anti-terroriste. Et l'afflux de blessés entraîne une crise sanitaire, le pays manque de sang. Selon les autorités, au moins 400 000 poches de sang seraient nécessaires pour remédier à cette pénurie. Elles ont lancé un appel au don à la population.

Cliquez ci-dessus pour écouter le reportage de Moki Kindzeka qui a assisté à une collecte à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Un reportage présenté par Tamara Wackernagel.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !