1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives

L'hôtel Radisson pris pour cible à Bamako

Des Occidentaux figurent au nombre des personnes retenues dans l'hôtel. Selon des sources concordantes, une dizaine d'hommes armés sont entrés en début de matinée dans le bâtiment en tirant et en criant « Allah Akbar ».

"Trois otages ont été tués", a indiqué le ministère de la Sécurité intérieure, sans révéler leur nationalité, ni les circonstances dans lesquelles ils ont été tués, mais le ministre de la Sécurité, le colonel Salif Traoré, a ensuite indiqué qu'il s'agissait d'étrangers.
Les forces spéciales de la police militaire du Mali sont sur place et ont pu libérer plusieurs dizaines de personnes. Certains otages, capables de réciter des versets du Coran, ont également été libérés. L'hôtel Radisson Blu est situé dans un quartier proche du centre de la capitale malienne et abrite de nombreux bâtiments officiels.
Mali Geiselnahme Hotel in Bamako

"L'hôtel Radisson Blu est situé dans un quartier proche du centre de la capitale"

Selon la maison mère de la chaîne hôtelière, 170 personnes ont été prises en otage. Ces derniers mois, les services de renseignement et les forces de l’ordre maliens ont déjoué plusieurs tentatives d’attentats. Des attaques qui visaient des cibles à Bamako et qui avaient été fomentées par la Katiba Khalid Ibn Oualid et le Front de libération du Macina. Ce dernier est un groupe djihadiste qui a revendiqué plusieurs attaques dans le centre du pays.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita, qui se trouvait à N'Djamena, au Tchad, pour un somet d'un groupe de pays du Sahel, a écourté son séjour pour rentrer à Bamako.

Le point complet sur la situation dans notre journal de 17:00 TU

La rédaction vous recommande