L′excision, une pratique d′un autre âge- Le lait maternel contre la malnutrition | Santé | DW | 27.07.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

L'excision, une pratique d'un autre âge- Le lait maternel contre la malnutrition

L'excision, une mutilation génitale qui cause de grandes souffrances et a des conséquences médicales graves est encore imposée à des fillettes. Nous évoquerons aussi les bienfaits du lait maternel face à la malnutrition.

L’excision, c’est à dire l’acte d’amputer une femme d’une partie de ses organes génitaux est encore pratiquée dans de nombreux pays, particulièrement en Afrique. Les pays islamisés ne sont pas les seuls touchés par cette tradition d’un autre âge. En Ethiopie, au Kenya et en Ouganda, qui sont des pays chrétiens, l’excision est encore pratiquée par quelques tribus. L’Ouganda a promulgué l’année dernière une loi qui pénalise cette pratique. Elle est désormais passible d’une amende et d'une peine de prison. Mais notre correspondant Henri Lennart a découvert dans la région du Mont Elgon, qui s’élève à la frontière de l’Ouganda et du Kenya, que cette pratique perdure.

La malnutrition. D'un point de vue strictement médical, il s'agit tout simplement d'une alimentation déséquilibrée. Elle peut se manifester sous différente formes, sous-alimentation, carence d'éléments nutritifs mais aussi, à l'inverse, suralimentation ou mauvaise assimilation des aliments. Aujourd'hui nous évoquerons la sous-alimentation. Dans sa forme aigue, comme on la connait actuellement dans la Corne de l'Afrique mais elle peut aussi être plus également sous une forme plus saisonnière et lente comme souvent au Sahel. Le Dr. Yves Martin-Prevel, chercheur à l'Institut de Recherche et Développement français, explique comment faire le diagnostic et surtout prévenir son apparition chez les enfants, grâce au lait maternel.

Auteur: Elisabeth Cadot
Edition: Sébastien Martineau

Audios et vidéos sur le sujet