L′Europe repliée sur ses frontières | Europe | DW | 08.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

L'Europe repliée sur ses frontières

Face à l'immigration illégale, l'Europe resemble de plus en plus à une forteresse. Le contrôle des frontières extérieures et notamment orientales est devenu un enjeu prioritaire.

The Hoptivka car border crossing on the Ukrainian-Russian border. RIA Novosti

La frontière russo-ukrainienne

Blick auf ein Tal bei Iwano-Frankowsk in den ukrainischen Karpaten. Undatiert.

La région ukrainienne de Transcarpathie

L’Ukraine fait face à un afflux d’immigrants qui espèrent rentrer illégalement en Europe. Des milliers de personnes, venues de toute l'Asie, de Russie mais aussi d'Afrique, tentent leur chance dans la région ukrainienne de Transcarpathie, qui se situe à la frontière avec la Roumanie, la Slovaquie et la Hongrie. L’année dernière, Kiev et Bruxelles ont signé un accord de réadmission qui indique que les sans-papiers peuvent désormais être renvoyés en Ukraine, si ces derniers sont entrés en Europe en passant par ce pays.

Un Reportage de Camille Magnard.

La frontière entre la Moldavie et la Roumanie est une porte d’entrée de l’immigration illégale en Europe. Les Moldaves peuvent en effet facilement se procurer un visa roumain pour quelques jours et certains en profitent pour poursuivre leur route vers la Hongrie. Afin de contrôler cette frontière extérieure, l’agence européenne Frontex dispose, en cas d’urgence, d’équipes d’interventions rapides. Des équipes composées de policiers mis à disposition par les Etats de l’Union.

Reportage d ’Andrei Popov au poste frontière de Nicolina, en Roumanie.

The gauge indicates satisfactory pressure in the pipeline forwarding Russian natural gas from Ukraine at the receiving station of Mol Natural Gas Transporting Corp. in Beregdaroc, 302 kms east of Budapest, Hungary, near the Ukrainian border, Saturday, Jan. 3, 2009. Saturday Hungary receives the normal amount of natural gas imported from Russia although Ukraine has decreased the amount of Russian gas destined for Europe and transited through Ukraine after Russian gas monopoly Gazprom fully cut gas deliveries to Ukraine due to disputes over the pricing for 2009 as of Jan. 1. (AP Photo/MTI, Attila Balazs)

La fermeture des vannes de gaz russe ont rapidement déboussolé l'Europe

Egalement dans cette édition : la crise du gaz

Avec la suspension des approvisionnements de gaz russe qui transite par le territoire ukrainien, l’Europe peut s’interroger sur la fiabilité du partenaire russe en tant que fournisseur d’énergie.

Par Marco Wolter