L′Europe fait la chasse aux terroristes | Europe | DW | 21.04.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

L'Europe fait la chasse aux terroristes

Depuis 2001, les personnes suspectées d'être liées à une entreprise terroristes sont listées et voient leur liberté restreinte. Une procédure que certains dénoncent au nom de la défense des Droits de l'Homme

default

Après Londres er Madrid, c'est dans les gares et les aéroports que l'on craint le plus les attentats

Europarat fordert Schutz für Terrorverdächtige auf Geheimlisten

Dick Marty, membre du Conseil de l'Europe, réclame davantage de protection juridique pour les personnes inscrites sur ces listes

Dans ce domaine, chaque état membre y va de sa propre initiative et en général, toutes ces mesures vont dans le sens d’une restriction croissante des libertés. Au milieu de tout cela, l’Union européenne tente d’harmoniser certaines pratiques et ceci ne va pas forcément dans le sens d’un meilleur respect de la démocratie. Notamment pour ce qui concerne les listes noires de présumés terroristes établies par l’Union européenne.

Le Suisse Dick Marty, membre du conseil de l'Europe, enquête depuis 2005 sur les vols secrets de la CIA en Europe. Aujourd’hui, l'ancien procureur s'est mis à étudier plus largement et plus précisément les législations anti-terroristes en Europe. L’un des textes, toujours en discussion dans l'Union, imposerait aux états membres de punir l'incitation au terrorisme. Autre point qui pose un problème de libertés publiques : les listes noires sur lesquels peuvent être portés le nom de terroristes présumés. Une situation inadmissible selon les propres termes de Dick Marty. Il est interrogé par Anne Blanpain de la RTBF.

Listes anti-terrorisme

Les « listes anti-terrorisme européennes » ont été crée en 2001 dans le cadre de la stratégie préventive de l'Union à la suite des attentats de New York. Si un État suspecte quelqu'un d'être lié d'une manière ou d'une autre à une entreprise terroriste, il peut en réclamer l'inscription sur ces listes - ce qui entraîne la restriction de sa mobilité dans l'Union ou le gel de ses comptes en banques. Aujourd'hui cette méthode est largement critiquée car elle fait la part belle à l'arbitraire des États qui peuvent finalement définir eux-mêmes les critères d'appartenance à cette liste, et n'offre à aucune possibilité de se défendre à ces personnes qui devraient pourtant bénéficier de la présomption d'innocence.

Vers un durcissement de la règlementation

Razzien in Barcelona, Spanien

Les bombes artisanales représentent aujourd'hui la plus grande menace en Europe

Au lendemain des attentats de Madrid, un poste de coordinateur de la lutte anti-terroriste á été crée,occupé aujourd'hui par Gilles de Kerchove. En préparation aussi, un durcissement des stratégies européennes en matière de prévention : l'incitation au terrorisme ainsi que le recrutement et l'entraînement de personnes dans ce but pourrait bientôt devenir illégal. Ces propositions font craindre des débordements aux défenseurs des Droits de l'Homme.

En 2007, 89% des actes terroristes enregistrés étaient liés à des mouvements séparatistes et seulement 4% à la mouvance islamiste.

Lodz, la chronique d’un guetto polonais

Ostjuden

"Rabbins sur le chemin de la synagogue à Lodz", photo prise entre 1914 et 1915

À Lodz, en Pologne, les Nazis avaient entassé entre 1940 et 1944 près de 200 000 personnes sur 4 km carrés. Aujourd’hui, il ne reste plus de ce ghetto que quelques maisons et une poignée de survivants. A l’université de Gießen en Allemagne, un jeune professeur de germanistique a donc décidé de rendre la mémoire à ces milliers de Juifs massacrés par les nazis. Sacha Feuchert vient ainsi de publier la Chronique du Ghetto de Lodz, un projet mené en partenariat avec les Archives municipales de la ville de Lodz. C’est la documentation la plus complète issue de l’holocauste. Une chronique minutieuse de quelques 6000 pages, réalisée dans la clandestinité et qui retrace la vie quotidienne dans ce ghetto. Un reportage de Elisabeth Cadot.

Liens