1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

L'Europe et les droits fondamentaux des migrants

Plus de 17 000 migrants ont péri noyés ces dernières années en tentant de rejoindre l'Europe : la méditerranée est "le plus grand cimetière du monde". Quelle est la volonté de l'UE dans ce domaine?

Des images qui se répètent et des drames qui choquent: les migrants sur des coques de noix en pleine mer

Des images qui se répètent et des drames qui choquent: les migrants sur des coques de noix en pleine mer

Le conseil européen du mois d'octobre s'est déroulé sous le choc, celui du drame de Lampedusa. On s'en souvient, un bâteau de pêche transportant plus de 500 personnes, en majorité des Erythréens, avait fait naufrage en pleine nuit. Au moins 366 passagers, dont beaucoup de femmes et d'enfants, s'étaient noyées.

Un des bateaux de la flotte de FRONTEX, l'agence européenne qui surveille les frontieres de l'UE

Un des bateaux de la flotte de FRONTEX, l'agence européenne qui surveille les frontieres de l'UE

Les dirigeants européens du coup d'étaient engagés à plus de solidarité sur la question de l'immigration irrégulière en Méditerranée. Mais les décisions ont été reportées à juin 2014, on l'a compris, après les élections européennes. Alors où va l'union européenne dans ce domaine, quelle est sa compétence? Corinne Balleix, enseignante à l'Institut des Sciences Politiques de Paris et auteur d'un ouvrage qui vient de paraitre, intitulé "la politique migratoire de l'UE", explique que le Conseil européen d'octobre n'a prévu que des mesures à court terme de renforcement des instruments et des politiques existantes, comme FRONTEX, l'Agence européenne pour la coopération opérationnelle aux frontières extérieures.

Écouter l'audio 05:14

FRONTEX doit respecter les droits fondamentaux des migrants

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet