L′Europe a le coeur à droite | Europe | DW | 10.06.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

L'Europe a le coeur à droite

Les conservateurs ont largement remporté les élections de dimanche dernier. Mais ils devront désormais vivre avec un groupe eurosceptique issu de la scission avec le PPE

La chancelière Angela Merkel, dimanche dernier, le jour des élections

La chancelière Angela Merkel, le jour des élections

Les conservateurs ont donc largement remporté ces élections européennes et ils devraient obtenir 264 sièges, soit une centaine de plus que les socialistes. Ce qui fait les affaires bien sûr du président de la Commission, José Manuel Barroso, qui brigue désormais officiellement un second mandat de cinq ans.

Joseph Daul, le président du groupe PPE (conservateurs) au Parlement européen

Joseph Daul, le président du groupe PPE (conservateurs) au Parlement européen

Mais la domination du PPE, le Parti populaire européen, conservateur donc, sera amputée bientôt par le départ des Tories britanniques qui s’apprêtent à constituer un groupe eurosceptique avec les Polonais et les Tchèques. L’émergence de ces partis eurosceptiques, voire carrément anti-européens ou nationalistes est une des caractéristiques de ce scrutin et désormais, le Parlement européen va devoir composer avec ces petites formations.

C’est ce que nous explique Joseph Daul, le président du groupe PPE.

Soupe au lait

La Commission européenne a présenté fin 2007 une série de propositions pour réformer la PAC, la Politique agricole commune. Concernant le marché du lait, la Commission a ainsi proposé de lever progressivement les quotas avant leur suppression prévue au 21 mai 2015. Cette levée des quotas

A 42 centimes le litre, les producteurs ne peuvent plus vivre de leur activité

A 42 centimes le litre, les producteurs ne peuvent plus vivre de leur activité

qui permettaient de maintenir les prix a débuté au mois d’avril et depuis, les producteurs de lait ne décolèrent pas. Déjà confrontés à une dégringolade des prix de 30% en un an, les producteurs ont manifesté il y a quelques semaines dans toute l’Europe.

En Bavière, beaucoup d’agriculteurs sont au bord de la ruine. Ce Land du sud de l’Allemagne est la première région productrice de lait en Europe. Et les producteurs de lait y menacent de faire la grève.

Un reportage de Isabelle Hartmann.

L'autre pays du fromage

Contrairement à la France ou l’Allemagne, l’Espagne n’est officiellement pas contre la levée des quotas. Tout simplement car certains agriculteurs souhaitent produire plus de lait, en raison notamment d’une demande plus forte pour leurs produits comme le fromage.

Mais sur le terrain, les réactions sont plus contrastées. A l’Ouest de Madrid, dans une région productrice de Manchego, la majorité des producteurs de lait critiquent la levée des quotas et contredisent la position du gouvernement espagnol. Rencontre avec Alberto Benito, éleveur de vaches et responsable régionale de FROLEX, une des fédérations qui réunit les producteurs de lait espagnols.

Un reportage de François Musseau.

La rédaction vous recommande

Liens