1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Europe à 25

L’Union Européenne a célébré samedi le plus grand élargissement de son histoire : avec l’adhésion de dix nouveaux pays, elle compte maintenant 25 membres. La presse allemande de lundi relate les nombreuses festivités qui ont accompagné l’événement. Des festivités qui ne font pas oublier les inquiétudes des Européens face à cet élargissement.

default

Ca y est, c’est accompli, écrit la Süddeutsche Zeitung . L’Europe a réalisé son élargissement dans une grande fête à travers tout le continent. A Dublin, où étaient réunis pour l’occasion les 25 chefs d’État et de gouvernement, on a mis de côté le faste et le pathos, poursuit le quotidien de Munich. Car les politiciens le savent bien : ce ne sont pas seulement les 450 millions de citoyens qui doivent trouver leurs marques dans la nouvelle Europe, mais aussi les tout puissants de la politique. Pour cela, conclut le journal, rien ne pourra plus les aider que de se mettre enfin d’accord sur la future constitution de l’Europe.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung , la récente autonomie des pays de l’Est leur permet avant tout de pouvoir choisir, librement et par conviction profonde, les meilleurs partenaires et amis pour leur peuple. C’est le plus grand compliment possible pour les anciens membres de l’Union Européenne que tous les pays européens voient leur avenir avec eux, dans la communauté, et cela même si au cours de l’Histoire les nouveaux adhérents n’ont pas eu que de bonnes expériences avec ces anciens membres. A l’intérieur de ce consensus, note le journal de Francfort, il y a cependant de nombreux points de discorde, ainsi qu’une dure compétition pour s’assurer des avantages nationaux.

La Tageszeitung évoque quant à elle le récent débat sur la débâcle économique dans l’ancienne Allemagne de l’Est, qui a selon le quotidien renforcé les doutes quant à l’élargissement européen. Les gens motivés vont travailler à l’Ouest, dans les régions adhérentes il ne reste que des emplois subalternes et les milliards de subventions accordés à l’Est tirent l’économie autrefois florissante des anciens Länder dans l’abîme: une vision noire de la réunification allemande qui semble être un bien mauvais augure pour l’ensemble de l’Europe. Mais ce n’est pas aussi simple, écrit le journal de Berlin. Car l’élargissement européen suit un schéma tout à fait différent. Beaucoup des erreurs qui étaient inévitables lors de la réunification allemande pour des raisons politiques ne peuvent de toute façon pas être répétées par manque de moyens financiers. Et alors que le changement brutal des prix et des salaires a ruiné l’économie est-allemande du jour au lendemain, l’adaptation des pays adhérents ne se réalise, elle, que très lentement, conclut le journal.

  • Date 03.05.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hz
  • Date 03.05.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hz
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !