1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives

L'EurAc dénonce les violations au Burundi

Lors du 18ème sommet des chefs d’Etat de la Communauté Est africaine - l’EAC, les présidents Tanzanien et Ougandais ont lancé un appel en faveur de la levée des sanctions de l'Union européenne contre le Burundi.

Écouter l'audio 02:05

Donatella ROSTAGNO, Directrice du Réseau Européen pour l’Afrique Centrale(EurAc).

Le 18ème sommet des chefs d’Etat de la Communauté Est africaine - l’EAC - s'est tenu samedi à Arusha en Tanzanie. Une rencontre marquée par la présence d'une haute délégation du Burundi. A l'issue de la rencontre, les présidents Tanzanien et Ougandais ont lancé un appel en faveur de la levée des sanctions de l'Union européenne contre le Burundi.  Pas question, rétorque l'ambassadeur de l'UE en Tanzanie et auprès de l'EAC. Roeland van de Geer a insisté sur le fait que "les sanctions resteront en place tant que la situation ne changera pas". Lors de la clôture du sommet, rien n'a été annoncé publiquement sur le prochain rendez-vous du dialogue interburundais d'Arusha. Mais les représentants du sommet ont renouvelé leur soutien à la facilitation. Donatella ROSTAGNO est la Directrice du Réseau Européen pour l’Afrique Centrale (EurAc). Elle dénonce la faible réaction de la communauté internationale vis à vis de Bujumbura. Cliquez sur le lien ci-dessous l'image pour écouter: 

 

Audios et vidéos sur le sujet