Les yeux du monde entier rivés sur Washington | Vu d′Allemagne | DW | 21.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les yeux du monde entier rivés sur Washington

La prestation de serment du nouveau président américain Barack Obama hier à Washington fait bien entendu la Une de tous les grands quotidiens allemands.

default

La foule réunie à Washington pour l'inauguration de Barack Obama

Sa photo s'étale en première page de tous les journaux : Barack Obama la main droite levée, la main gauche posée sur la même bible qui avait servi à la prestation de serment du président Abraham Lincoln.

Obama Inauguration

La main de Barack Obama sur la bible d'Abraham Lincoln

Pour la Tageszeitung, l'heure est au changement. Rarement un discours d'investiture avait été un règlement de comptes aussi intransigeant avec le gouvernement précédent. Et le moment où le prédécesseur fait ses adieux et s'envole dans son hélicoptère avait rarement été aussi attendu.


Pour la Süddeutsche Zeitung, la faiblesse des Etats-Unis et leur mauvaise image dans le monde n'était pas seulement dues à George W. Bush et à son administration, mais à une mentalité qui s'était répandue dans tout le pays : une mégalomanie impérialiste, une ivresse du pouvoir qui ne laissait aucune place à des alliés. La plus grande réussite d'Obama jusqu'à présent est d'avoir réactivé le magnétisme des Etats-Unis avec son inauguration. Tout à coup, des gens dans le monde entier regarde l'Amérique avec bienveillance, cette société positive et dynamique qui accorde tant de libertés.


Obama Inauguration

George W. Bush serre son successeur dans ses bras.

En première page de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, une citation de Barack Obama : « Aujourd'hui commence le renouveau de l'Amérique ». Le rituel de l'inauguration est toujours la grand-messe de la démocratie américaine, où le nouveau président fait figure de grand-prêtre et de prophète, remarque le journal. Le fait que pour la première fois les Etats-Unis aient élu un homme de couleur pour la plus haute fonction de la république est une preuve de la capacité de ce pays à se réinventer, à accepter son histoire – aussi marquée par la discrimination raciale – et en même temps à la laisser derrière lui.


Die Welt évoque « un grand moment » et souligne que les espoirs qui sont placés sur le nouveau président sont immenses. Il semble que Barack Obama comprend qu'il devra se confronter à la dure réalité sans perdre la face. Aux Etats-Unis, on ne devrait pas lui en vouloir de ne finalement pas être capable de faire des miracles. La déception devrait plutôt se faire sentir à l'étranger, surtout en Europe. On s'apercevra bien vite que Barack Obama est avant tout le président américain et qu'il défend les intérêts de son pays d'une façon qui n'est pas toujours pour plaire à l'Europe.

  • Date 21.01.2009
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/GdWt
  • Date 21.01.2009
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/GdWt
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !