1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les violences paralysent Bangui

En République centrafricaine, la découverte samedi dernier du corps d'un moto-taxi musulman assassiné et jeté au quartier combattant, non loin de l'aéroport de Bangui, a mis le feu aux poudres.

Écouter l'audio 02:14

‘‘ Les derniers évènements de Bangui rendent hypothétique la tenue des élections à la date prévue’’ (Thierry Vircoulon, directeur du programme Afrique centrale à International Crisis Group)

Conséquence, des hommes armés du quartier musulman de PK 5 s'en sont pris à des civils non-musulmans des quartiers périphériques. S'en sont suivi des scènes de pillages de plusieurs commerces et habitations.

En rapport avec ces violences, la société civile centrafricaine a appelé à une forte mobilisation de la population dans les rues, à des concerts de casseroles toutes les nuits, au boycott du travail et à empêcher les mouvements des forces internationales.

Dans une adresse à la nation, le Premier ministre de transition, a instauré un couvre-feu de 18 h à 6 h du matin. Mahamat Kamoun a ensuite parlé d'un complot ourdi contre les institutions de l'Etat. A qui fait-il allusion ?

Ecoutez les explications de Thierry Vircoulon, le directeur du programme Afrique centrale à International Crisis Group. Il est interrogé par Eric Topona.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !