Les villes se préparent au réchauffement climatique | Europe | DW | 27.11.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Les villes se préparent au réchauffement climatique

En attendant qu'un plan global pour combattre le réchauffement climatique soit enfin adopté, certaines villes doivent déjà se préparer aux catastrophes naturelles à venir.

Blick auf den oberen Grindelwaldgletscher, wo am Dienstag, 15. Juli 2003 bei einem Gletscherabbruch der Fluss Luetschine gestaut und eine Flutwelle ausgeloest wurde. (AP Photo/KEYSTONE/Lukas Lehmann)

La fonte du glacier de Grindelwald en Suisse menace d'innonder la commune.

En Allemagne, la ville de Hambourg s'apprête à cohabiter avec les conséquences du changement climatique. Premier port maritime du pays, proche de la Mer du Nord et de l’embouchure de l’Elbe, le fleuve qui la traverse, Hambourg est une ville entourée et traversée par l’eau. Qui plus est, le souvenir des inondations qui ont fait des centaines de morts au début des années 1960 y est encore vivace. Ainsi, pour faire face à l’éventualité d’une inondation d’une partie de la ville, la municipalité a élaboré un plan visant à protéger le quartier du port.

Reportage à Hambourg de Julien Mechaussie.

Staubwolken ueber dem Absturzgelaende Schlosslauenen oberhalb von Grindelwald, am Donnerstag, 13. Juli 2006. An der absturzgefaehrdeten Eiger-Ostflanke haben sich am Donnerstagabend mehrere hunderttausend Kubikmeter geloest. Wie der Grindelwaldner Rettungschef Kurt Amacher dem Informationsmagazin 10 vor 10 des Schweizer Fernsehens SF sagte, stuerzten 600.000 bis 700.000 Kubikmeter Gestein auf den Unteren Grindelwaldgletscher. Bereits am Nachmittag war die so genannte Madonna vom Eiger, eine etwa 30 Meter hohe Felsnadel mit einem Volumen von etwa 600 Kubikmetern, auf den Gletschern abgestuerzt. (AP Photo/Keystone, Bruno Petroni)

Les roches devenues instables s'éboulent et atterrissent dans la rivière en contrebas.

En Suisse, les glaciers représentent 3% du territoire national. Au centre du pays, le réchauffement climatique a des conséquences spectaculaires. La fonte du glacier de Grindelwald qui surplombe la commune du même nom a formé un lac glaciaire qui menace de déborder et d'inonder toute la vallée. De plus, en se retirant, la langue glaciaire a laissé place aux roches devenues instables. Elles s'éboulent et atterrissent dans la rivière en contrebas qui menace à son tour de déborder. Les autorités planchent sur deux solutions pour contrer ces inondations qui pourraient être dramatiques: la construction d'un barrage ou d'une galerie souterraine.

Reportage de Marion Moussadek.