1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les Verts à l'attaque

A la Une : la démission de David Petraeus, le patron de la CIA, suite à une affaire d'adultère. La crise que traverse la BBC et la désignation par le parti des Verts allemands d'un duo de choc pour les législatives 2013

Berlin/ Der Gruenen-Bundestagsfraktionsvorsitzende Juergen Trittin und Bundestagsvizepraesidentin Goering-Eckardt laecheln am Samstag (10.11.12) in Berlin bei einer Pressekonferenz nach der Bekanntgabe des Ergebnisses der Urwahl ueber die Kandidaten zur Bundestagswahl 2013. Trittin und Goering-Eckardt fuehren ihre Partei in die Bundestagswahl 2013. Beide setzten sich in einer Urwahl der Parteibasis durch. (zu dapd-Text) Foto: Steffi Loos/dapd

Urwahlforum Die Grünen Juergen Trittin und Katrin Göring-Eckardt

"Les Verts veulent le pouvoir", titre die Welt. Et pour ce faire ils ont désigné un homme de l'ouest, ancien ministre, rompu au jeu politique Jürgen Trittin, et une femme pragmatique de l'ex-Allemagne de l'est, Katrin Göring-Eckardt. Celle-ci a créé une petite surprise en devançant deux autres femmes, figures de proue du parti. C'est un duo équilibré et déterminé que le parti écologiste s'est choisi. Les Verts semblent bien armés pour l'élection de 2013.

Die Tagezseitung note pour sa part que l'écologiste Katrin Göring-Eckardt ne cache pas ses convictions chrétiennes. Elle s'en sert même. Cela lui permet de parler des homosexuels sans effrayer les citoyens, de demander que les immigrés soient mieux intégrés sans faire peur et de militer pour le climat en invoquant la protection de la création au sens religieux. Prenez une femme, ajoutez-y du pragmatisme et un filet de religion. Voilà, selon le quotidien, la nouvelle recette qui marche en politique.

Paula Broadwell mit ihren Buch All In

Paula Broadwell biographe et maîtresse du général Petraeus

La Süddeutsche Zeitung s'intéresse au scandale qui a éclaboussé la CIA et qui a poussé son chef, le général Petraeus, à démissionner pour cause d'adultère. Avec son départ, les Etats-Unis perdent un brillant stratège et un tacticien hors-pair qui s'est illustré notamment en Irak et en Afghanistan. Washington est sous le choc mais il faut rappeler que les relations entre Barack Obama et le général n'ont pas toujours été au beau fixe. Sa nomination à la tête de l'agence de renseignement américaine avait aussi pour but de l'écarter de la politique.

Autre scandale enfin, celui qui touche la BBC. Le groupe audiovisuel public britannique a reconnu avoir diffusé une enquête accusant à tort de pédophilie un ancien responsable conservateur. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, cette affaire qui vient s'ajouter à celle d'un ancien animateur vedette accusé de multiples abus sexuels, peut être vue comme une chance si la chaîne en profite pour se renouveler. Personne n'est parfait, même pas la BBC. Mais ce serait une grosse perte pour le monde si elle venait à disparaître.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !