1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Les USA apportent leur soutien à Kiev

Le vice-président Joe Biden est en Ukraine pour soutenir les autorités pro-occidentales alors que les tensions avec Moscou sont vives. Washington s'engage à soutenir Kiev financièrement et militairement.

Le vice président américain Joe Biden et Oleksander Turchinov le président ukrainien par interim lors de leur rencontre à Kiev

Le vice président américain Joe Biden et Oleksander Turchinov le président ukrainien par interim lors de leur rencontre à Kiev

Washington s'est engagé à fournir à l'Ukraine une aide de 50 millions de dollars soit environ 36 millions d'euros et livrer également du matériel militaire non létal (véhicules ou des appareils de transmission radio). Une aide qui devrait se poursuivre après l'élection présidentielle.

Les velléités séparatistes persistent

Devant des parlementaires, dont certains sont candidat à l'élection présidentielle, Joe Biden a insisté sur l'importance de ce scrutin, le 25 mai prochain. Cela "pourrait être l'élection la plus importante dans l'histoire de l‘Ukraine", a déclaré le vice-président. Elle pourrait contribuer à faire de l'Ukraine un pays plus uni et plus prospère. Dans ce processus, les Etats-Unis sont disposés à apporter leur soutien.

Dans les faits cependant l'organisation du scrutin semble pour le moment assez complexe. Un peu plus d'un mois après le rattachement de la Crimée à la Russie, les velléités séparatistes sont toujours vives notamment dans l'est de l'Ukraine. Washington accuse Moscou de tirer les ficelles. Mais Joe Biden a averti : continuer à soutenir les séparatistes revient pour la Russie à s'isoler encore davantage sur la scène internationale. Sans compter le coût financier impliqué par les sanctions des Occidentaux.

Des séparatistes pro-russes occupent des bâtiments administratifs dans plusieurs villes dans l'est de l'Ukraine

Des séparatistes pro-russes occupent des bâtiments administratifs dans plusieurs villes dans l'est de l'Ukraine

Appel au respect de l'accord de Genève

Le numéro deux américain est à Kiev quelques jours seulement après la signature à Genève d'un accord censé ramener le calme dans l'est de l'Ukraine. La mise en œuvre le plus rapidement possible de cet accord fait également parti des objectifs du déplacement de Joe Biden en Ukraine. A ce propos, lors d'un point de presse, il a déclaré que le temps pressait pour mettre en œuvre les engagements pris la semaine dernière. Les séparatistes pro-russes ont le sait, ont pris le contrôle de plusieurs villes dans l‘est et ne semblent pas prêts à lâcher du lest.

Le texte de Genève, paraphé par les Ukrainiens, les Russes et les Occidentaux prévoit entre autres choses le désarmement des groupes illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés par les séparatistes dans l'Est. Les pro-Occidentaux à Kiev sont également concernés par ces mesures.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !