1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les Turcs d'Allemagne appelés à la loyauté vis-à-vis de la République fédérale

Angela Merkel: "Nous attendons des citoyens d'origine turque qui vivent depuis longtemps en Allemagne, qu'ils fassent preuve de loyauté envers notre pays!"

Après le coup d'Etat manqué de la mi-juillet en Turquie, Angela Merkel a exprimé, dans une interview, son souci de voir les conflits internes turcs exportés vers les villes allemandes à forte communauté turque. Plus de trois millions de citoyens turcs ou germano-turcs vivent en Allemagne.

Erdogan in Köln

De grands rassemblements de partisans du président turc Erdoğan ont régulièrement lieu en Allemagne, comme ici à Cologne, en mai 2014

La Frankfurter Allgemeine Zeitung écrit: "La phrase d'Angela Merkel est un signe de plus que l'Etat allemand attend - à raison - de ses citoyens naturalisés qu'ils se comportent en tant que citoyens à part entière, et non comme de simples Allemands sur le papier. Toutefois la politique d'intégration accorde encore des pouvoirs quasi magiques au passeport allemand – mais seulement en cas de double nationalité. La CSU, l'aile bavaroise conservatrice de la CDU (le parti de la chancelière), ne croit pas, elle, à la magie du 'double passeport' et exige sa suppression. Mais les partis social- démocrate, des Verts et de La Gauche, eux, ne veulent en aucun cas renoncer à ce qu'ils considèrent comme un facteur d'intégration.

Frankreich Ex-Präsident Nicolas Sarkozy

Dans un livre "Tout pour la France", Nicolas Sarkozy dévoile son programme

Angela Merkel elle-même ne veut pas exagérer sur cette question de loyauté, ni chez les Allemands d'origine turque, ni même au sein de sa coalition gouvernementale."

"Être loyal ne veut pas dire être soumis, relève le quotidien Allgemeine Zeitung de Mayence. L'exigence de la chancelière allemande est juste et fondée. Ce n'est en aucun cas trop demander aux concitoyens turcs."

Autre thème traité: la montée du populisme de droite en Europe

"Après la Hongrie, l'Autriche, la Pologne et d'autres pays européens encore, la France est de plus en plus entraînée dans un tourbillon autoritariste et populiste de droite", relève die tageszeitung.

Demonstration gegen das französische Immigrationsgesetz April 2008

En cas de réélection de Nicolas Sarkozy, la situation des immigrés en France risque de devenir encore plus difficile

Non seulement la popularité grandissante du Front National en est la preuve, mais aussi le lancement de la campagne de Nicolas Sarkozy pour la prochaine présidentielle. Une campagne qu'il base clairement sur trois thèmes centraux: sécurité, Islam, immigration. Ce qui est regrettable, c'est qu'il déplace ainsi l'ensemble du débat politique sur le funeste terrain de la peur et de la xénophobie, un terrain sur lequel seuls les extrémistes de droite peuvent finalement triompher", s'inquiète le quotidien de Berlin.

Une analyse partagée par la Frankfurter Allgemeine : "Nicolas Sarkozy a déjà laissé entendre comment il espère pouvoir revenir au Palais de l'Elysée: en exacerbant la polémique sur les thèmes de la sécurité intérieure et de l'immigration, en allant pêcher des voix chez les électeurs conservateurs, ceux de droite et d'extrême-droite".

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !