Les temps sont durs... | Vu d′Allemagne | DW | 28.07.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les temps sont durs...

Au menu des journaux allemands aujourd'hui : le vol de la voiture de fonction de la Ministre de la Santé, l'accord tarifaire pour les éducatrices et l'accord USA-UE sur la transmission des données bancaires.

default

Les puéricultrices vont enfin être un petit peu mieux payées. Mais c'est encore loin d'être la reconnaissance tant méritée...

"Madame la Ministre, vous êtes coupable", lance la Süddeutsche Zeitung. Non pas pour avoir fait venir en Espagne votre Mercedes de service et son chauffeur et les utiliser à titre privé, mais parce que vous apportez ainsi de l'eau au moulin des sceptiques de la politique. Même si cette utilisation d'un véhicule de service est parfaitement légale, elle trahit malgré tout un grave manque de tact et de sens des réalités. Légal certes, mais politiquement catastrophique.

Dienstwagen von Ulla Schmidt in Spanien gestohlen

Pour Ulla Schmidt, le bilan de ses vacances en Espagne est amer. Et pour le SPD encore plus...

Même ténor à la Frankfurter Rudschau. Impossible de faire accepter à l'opinion publique le transfert d'une Mercedes Classe S avec chauffeur à travers le continent pour honorer un rendez-vous et demi officiel dans un paradis balnéaire espagnol. Pire encore : même après un week-end d'explications plus ou moins embarrassées, Ulla Schmnidt n'a toujours pas compris la portée du dommage politique qu'elle s'est elle-même infligée. Le quotidien revient aussi sur l'accord donné par Bruxelles à l'accès par les USA aux données bancaires des citoyens européens.

Symbolbild US Zugriff auf europäische Bankdaten

L'Oncle Sam is watching you...

Ce qui fait dire à die Welt : pour Washington, la consultation rapide et discrète des données nécessaires est une composante d'une lutte efficace contre le terrorisme. Mais il s'agit ici des droits fondamentaux des citoyens européens. Les réponses aux questions qui se posent ne peuvent pas être apportés par les diplomates en deux temps, trois mouvements. C'est pourtant ce qui vient de se passer. Ici, un débat des parlements nationaux ferait beaucoup de bien à l'Europe.

Dossier EU Parlament in Brüssel Teil 1

Pourquoi le Parlement européen n'a-t-il pas été consulté sur la question ?

Saluons la lutte contre le terrorisme, souligne la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Pourtant, la résolution unanime des Ministres européens des Affaires étrangères montre que tout le monde ne partage pas les scrupules allemands en matière de protection des données individuelles. Il revient alors à l'Allemagne de veiller à ce que la future version de cet accord ne dépasse pas les limites posées par la Constitution.

Deutschland Pädagoge Friedrich Fröbel Begründer der Kindergarten

Pédagogue et humaniste, Friedrich Fröbel, le fondateur des jardins d'enfants, se retournerait dans sa tombe en voyant la misère salariale des puéricultrices allemandes.

Le quotidien de Francfort se penche également sur les augmentations de salaire enfin obtenues par les puéricultrices. En titrant « Une cuiller pour les puéricultrices », la Tageszeitung, de Berlin, met le doigt sur la plaie. Malgré le relèvement salarial, la reconnaissance en termes financiers de la mission pédagogique des puéricultrices fait toujours défaut. Et ce n'est pas seulement la faute aux caisses vides des communes. Le syndicat ver.di lui aussi est responsable en refusant de lutter contre l'inégalité criante des salaires entre métiers masculins et féminins. Ce qui fait que, aujourd'hui encore, les éboueurs sont mieux payés que les éducatrices.

  • Date 28.07.2009
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Iyls
  • Date 28.07.2009
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Iyls
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !