Les syndicats nigérians menacent toujours | Afrique | DW | 17.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les syndicats nigérians menacent toujours

Les syndicats du Nigeria ont suspendu leur mot d’ordre de grève générale pour donner une chance aux négociations. Mais, ils menacent d'appeler à une nouvelle grève générale en cas d'échec de ces discussions

A man walk past burt fire during a protest removal of fuel subsidy by the Government in Lagos ,Nigeria, Monday, Jan. 9, 2012. Labor unions began a paralyzing national strike Monday in oil-rich Nigeria, angered by soaring fuel prices and decades of engrained government corruption in Africa's most populous nation. (Foto:Sunday Alamba/AP/dapd)

Manifestation contre la hausse des prix du carburant

Face à la pression populaire, le gouvernement de Goodluck Jonathan a lâché du lest. Il a décidé lundi de réduire de 30% le nouveau prix de l’essence à la pompe. Une mesure saluée par les syndicats qui ont suspendu leur mot d’ordre de grève générale et l'activité a repris à Lagos, Abuja et plusieurs autres villes du pays. Mais, la levée ou la suspension de ce mot d'ordre de grève n'est pas du goût de tout le monde.

Ci-dessous, les explications de Georges Ibrahim Ibrahim

Edition : Konstanze Von Kotze

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !