1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les symboles de l’éducation occidentale dans le viseur de Boko Haram

Au Nigéria, quatre attentats suicides commis par des femmes ont tué au moins quinze personnes mardi soir dans la ville de Maiduguri.

Le quadruple attentat-suicide perpétrée par des femmes, n'est pas une surprise, les attentats-suicides sont devenus le principal mode opératoire de Boko Haram après huit années d'insurrection sanglante dans le nord-est du Nigeria, qui a fait au moins 20.000 morts et plus de 2,6 millions de déplacés. Les jeunes femmes et les jeunes filles sont très souvent utilisées comme bombes humaines pour attaquer les postes de contrôle et les cibles civiles comme les mosquées, les marchés et les stations de bus.

Jusqu’à cette année, l’université de Maiduguri avait été épargnée par les attaques du groupe jihadiste Boko Haram. Mais ce symbole de l’éducation est aujourd’hui une cible privilégiée. L’état et la direction tentent d’y renforcer la sécurité afin de permettre le retour des étudiants, au mois d’octobre, après les vacances d’été. En juin, neuf personnes ont été tuées dans une série d'attentats-suicides dans la ville durant la fête de l'Aid el-Fitr, qui marque la fin du mois sacré du Ramadan chez les musulmans. 

Nigeria Boko Haram - Kinder als Selbstmordattentäter (picture-alliancce/AP Photo/J. Ola)

Maiduguri est souvent la cible des attaques de Boko Haram

Un président souffrant

Alors que Boko Haram continue de mener des attaques dans le nord du Nigeria, le président Muhammadu Buhari, qui avait fait de la lutte contre le groupe armé l'une de ses priorités, pour sa part "se rétablit très rapidement" d'une maladie non révélée et devrait être de retour bientôt. C’est ce qu’a déclaré mercredi son vice-président, Yemi Osinbajo qui s’est rendu à Londres où le chef d'Etat est soigné. Muhammadu Buhari 74 ans, a quitté le Nigeria depuis le 7 mai pour raison médicale.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter le reportage à Maiduguri de Patricia Huon.
 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !