1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Les Skulptur-Projekte de Münster

Jusqu’au 30 septembre, les Skulptur-Projekte de Münster proposent une trentaine de sculptures en plein air réparties dans toute la ville. Les plus grands noms de l’art contemporain sont représentés, de Bruce Nauman à Rosemarie Trockel. Le reportage de Carine Debrabandère

Square Depression de Bruce Nauman

"Square Depression" de Bruce Nauman

Musik « Fahrrad »

« Fahrrad fahren », faire du vélo : c’est vraiment incontournable à Münster, ville estudiantine du nord de l’Allemagne qui compte plus de bicyclettes que d’habitants. A Münster, il faut y aller de préférence avant la fin du mois de septembre, pour y découvrir les Skulptur-Projekte. Avec mon collègue Stefan Dege, nous avons tout d’abord recueilli quelques impressions positives. Comme celle de Robert :

« Ah, moi j’ai rien contre. Non, en fait je trouve ça super. Plus c’est moderne, mieux c’est. »

Mais vu que la trentaine d’œuvres exposée un peu partout dans la ville est justement très…moderne, les Münsterrois ne sont pas tous enthousiastes. A l’instar de Gabriele :

« Bof, y’a pire » (rires)

Ce qu’on ne peut pas nier en tous les cas, c’est que les Skulptur-Projekte sont …

« Lebendig »

« Vivants »…et très vivifiants puisqu’on admire l’exposition de Münster à vélo, pour y découvrir sur un parcours qui dure quelques heures des œuvres notamment de l’Allemande Rosemarie Trockel, qui présente une haie d’arbustes en guise de paravent, réflexion sur la nature sauvage et les parcs aménagés. Ou l’installation du Néerlandais Marc Bijl, qui présente au fond d’une fosse le clocher d’une église. Une installation qui fait référence à l’absence de passé visible à Münster. La ville a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, et reconstruite après 1945 à l’identique. Klaus Ehling, l’attaché culturel de la ville, se souvient de la première édition des Skuptur-Projekte, en 1977 - une exposition en plein air qui n’a lieu que tous les dix ans.

« Je me souviens très bien de la première fois, en 1977. Les artistes ont dû travailler en partie sous protection policière ! Les gens de Münster n’étaient vraiment pas favorables au projet. Et puis lors de la deuxième édition, en 1987, les mêmes personnes ont remarqué à quel point les Skulptur-Projekte faisaient de la publicité pour leur ville. C’est là que le revirement s’est opéré. »

Et cette année encore, pour la quatrième édition, des dizaines de milliers d’amateurs d’art viennent admirer notamment l’une des installations les plus célèbres des Skulptur-Projekte 2007 : « Square Depression », une sorte de pyramide inversée de l’Américain Bruce Naumann. Une sculpture qui fait éclater les lois de la perspective. On s’y enfonce avec délice et on perd ses repères, l’horizon disparaît à l’improviste. « Une sculpture très sympa également pour faire du skate-board », me dira Wilfried, dix ans, peu intéressé par les réflexions métaphysiques de Bruce Naumann. A vélo ou en skate-board, les Skulptur-Projekte, c’est à Münster jusqu’au 30 septembre.

  • Date 11.09.2007
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2mE
  • Date 11.09.2007
  • Auteur Carine Debrabandère
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2mE
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !