1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les sinistrés de Mpila mal relogés

Les Congolais commémorent ce lundi l’explosion, il y a un an, de la caserne militaire de Mpila, quartier populaire de Brazzaville, la capitale. Les sites prévus pour accueillir les 20.000 sinistrés restent insuffisants.

default

Le 7 mars 2012, Louis Okuli a perdu sa maison

La cérémonie commémorative prévoyait le dépôt de la gerbe de fleurs dans la matinée, au cimetière des disparus par le chef de l’Etat Denis Sassou-Nguesso.

La catastrophe du 04 mars 2012 avait fait près de 300 morts et détruit plusieurs habitations laissant 20 000 Congolais sans abri. Sur 14 sites d'accueil ouverts après le drame, deux abritent actuellement 1 477 sinistrés ; le site de la cité de 17 et celui de Kintélé où sont construits les logements sociaux pour les propriétaires des maisons détruites par les explosions du camp militaire. Comment se présente la situation sur ces deux sites? Notre correspondant Olivier OTOU s’est rendu sur place.

Ecoutez son reportage ci-dessous:

Écouter l'audio 01:55

"Quand la pluie tombe, la mousse mouille les tentes" (une sinistrée)

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !