Les Roumains manifestent leur colère | Carrefour Europe | DW | 06.02.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

Les Roumains manifestent leur colère

Ils font partie de l'Europe à 27 mais pas de la zone euro. Une réforme de la santé a mis le feu aux poudres de la Roumanie, ce pays de l'ancien bloc soviétique où le niveau de vie est très bas.

Le square de l'université à Bucarest a été le théâtre d'affrontements nés d'une réforme du système de santé

Le square de l'université à Bucarest a été le théâtre d'affrontements nés d'une réforme du système de santé

Des milliers de Roumains dans les rues pendant plus de quinze jours: c'est plutôt inhabituel dans ce petit pays de quelques 20 millions d'habitants qui a subi sans broncher une cure d'austérité parmi les plus sévères d'Europe. Le clivage grandissant entre une élite corrompue et très riche et le reste de la population explique sans doute cette colère qui commence à s'exprimer publiquement. Mais c'est un projet de loi visant à réformer le système de santé qui a mis le feu aux poudres, comme l'explique notre correspondante à Bucarest Mihaela Carbunaru.

Le président roumain Traian Basescu a d'ailleurs reconnu avoir "fait des gaffes" dans cette affaire. Quant au Parlement européen, il s'est lui aussi ému de la situation en Roumanie : lors d'une audition publique , les dirigeants libéraux et socialistes Guy Verhofstadt et Hannes Swoboda, ont exprimé leur soutien à l'opposition roumaine.

Bougies pour un Traité

Le traité de Maastricht lance le projet d'une monnaie commune. C'était il y a vingt ans

Le traité de Maastricht lance le projet d'une monnaie commune. C'était il y a vingt ans

Il est le deuxième Traité fondateur de la construction européenne après le fameux Traité de Rome. Le 7 février 1992 dans la petite ville néerlandaise de Maastricht, les douze représentants européens des Affaires étrangères se retrouvent pour signer un traité économique, monétaire et politique. L'histoire en effet s'est accélérée avec un évènement capital : la chute du Mur de Berlin. Le président français de l'époque, François Mitterand, accepte, avec un certain retrard, la réunification allemande. Mais il veut ancrer solidement la nouvelle Allemagne dans l'Europe et c'est ainsi que naît le projet d'une union monétaire inscrite dans le Traité de Maastricht. L'euro ne sera introduit que sept ans plus tard, le 1er janvier 1999. Alors, aujourd'hui, avec le recul, ce traité était-il une erreur? Ce n'est pas tout à fait l'avis de Carine Germond, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Maastricht.

Auteur: Elisabeth Cadot
Edition : Jean-Michel Bos

Audios et vidéos sur le sujet