Les revers de la lutte contre la pauvreté en Ouganda | Dossier | DW | 14.09.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Les revers de la lutte contre la pauvreté en Ouganda

Réduire de moitié la faim et l'extrême pauvreté d'ici à 2015 - c'est le premier des objectifs du millénaire pour le développement. Il est d'ores et déjà certain qu'en Ouganda cet objectif ne sera pas atteint.

default

Caroline Nambooze et sa fille Natalie

Des femmes passent des journées entières à casser des pierres sur une colline de Kampala, la capitale ougandaise. Caroline Nambooze est parmi elles. Cette jeune femme de 18 ans a déjà eu trois enfants. Un seul a survécu. Les deux autres sont morts de paludisme. Caroline Nambooze fait partie de ces nombreux Ougandais qui vivent dans la pauvreté absolue. Elle doit se débrouiller avec moins d'un dollar par jour.

Plusieurs projets ont été lancés par le gouvernement ougandais pour réduire la pauvreté: par exemple des programmes d'assistance aux petits paysans de même que la distribution de micro-crédits censés améliorer les conditions de vie. L'impact de ces programmes se fait encore attendre, la corruption restant un frein puissant au développement.

Menschen aus Uganda Bilder aus Kampala

Deo Nyanzi, directeur de programme au Forum national des ONG en Ouganda

Ces thèmes sont développés dans le reportage ci-dessous.

Auteur: Leylah Ndinda/Marie-Ange Pioerron
Edition: Fréjus Quenum

Audios et vidéos sur le sujet