1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les ressortissants angolais quittent la Côte d'Ivoire

L'Angola passe pour l'un des principaux alliés du président sortant Laurent Gbagbo. Alors que les forces du président élu Alassane Ouattara semblent prendre le dessus, les Angolais craignent des représailles.

default

Le président angolais Eduardo Dos Santos

Depuis le début de la crise post-électorale en Côte d'Ivoire, s'il se trouve un soutien qui n'a pas encore fait défaut au camp du Président sortant Laurent Gbagbo, c'est bien le soutien de l'Angola et de son Président Eduardo Dos Santos. Tout récemment encore, recevant les vœux du corps diplomatique accrédité dans son pays, le chef de l'État angolais avait réaffirmé publiquement que Laurent Gbagbo continuait d'être Président de la République de Côte d'Ivoire. Il avait dénoncé par la même occasion la partialité de la communauté internationale dans le traitement de la crise dans ce pays phare de l'Afrique de l'Ouest.

Mais voila que l'intensité des récents combats à Abidjan qui voit une avancée remarquable des forces rebelles a suscité beaucoup d'inquiétude chez les Angolais de Côte d'Ivoire qui craignent désormais d'être agressés. Ecoutez ci-dessous les précisions de Hervé Gogoua

Edition : Marie-Ange Pioerron

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !