1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Les recherches sur le sida avancent

Plus de 12.000 participants venus de plusieurs pays étaient réunis à Melbourne en Australie pour la 20ème conférence sur le sida. Selon les experts, les nouvelles recherches sur le virus sont prometteuses.

Selon les experts, il y a des avancées scientifiques dans la prise en charge des personnes porteuses du VIH

Selon les experts, il y a des avancées scientifiques dans la prise en charge des personnes porteuses du VIH

Parmi les avancées scientifiques destinées à mieux prendre en charge les personnes porteuses du VIH-sida présentées à Melbourne, il y a notamment la recommandation de la circoncision. Selon les chercheurs, celle-ci limiterait significativement les risques de transmission du virus. Il a aussi été question des maladies opportunistes comme la tuberculose multirésistante et d’un nouveau traitement. Ce dernier s’appuie sur un cocktail expérimental baptisé « PaMZ » et composé de trois médicaments Selon les chercheurs, cette innovation tue plus de bacilles tuberculeux que le traitement habituel. L'OMS estime à environ 320.000, le nombre de personnes mortes d'une tuberculose associée au VIH en 2012.

Accentuer la lutte contre la discrimination

La « Déclaration de Melbourne » a par ailleurs permis de mettre l'accent sur les droits des personnes vivant avec le VIH. Objectif de ce document : dénoncer les discriminations ou les législations répressives qui continuent de toucher les personnes vivant avec le virus. Au Togo, des initiatives allant dans ce sens ont déjà été prises. « Il y a un observatoire qui a été mis en place sur ces question. Il n'a certes pas encore publié de rapport mais c’est parce qu’il est encore très récent » expliqueGnamssa Attinédi, chargé des relations publiques du conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles. « Mais il est effectif sur le terrain. Des membres issus de différentes organisations de la société civile font un travail de bénévolat et disposent d'une grille d'observation. La lutte contre cette discrimination a aussi été prise en compte par la loi portant sur la protection des personnes qui vivent avec le VIH. Au niveau du ministère de la Justice, il existe un noyau anti sida, avec à sa tête, un magistrat qui enregistre les cas. » Il s'agit là notamment de protéger toutes personnes vivant avec le VIH et plus particulièrement les travailleurs du sexe où les usagers de drogue.

Écouter l'audio 02:08

Reportage en Ouganda, premier pays au monde à avoir connu une épidémie

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !