1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives Afrique

Les rebelles du M23 contrôlent Goma

Les rebelles du M23 sont entrés ce mardi matin dans la capitale du Nord-Kivu après avoir défait l’armée congolaise. Face à cette situation, le président Joseph Kabila appelle à la mobilisation générale des Congolais.

Les rebelles congolais du M23 sont entrés dans Goma mardi vers midi et continuaient de progresser dans les différents quartiers de la ville. Imperturbables, marchant silencieusement en file indienne, ils ont pénétré en progressant depuis sa partie est où se trouve l'aéroport et la frontière rwandaise. Des témoins affirment par ailleurs, avoir vu dans la ville, leur chef, le général Sultani Makenga. Il a circulé dans la capitale du Nord-Kivu, accompagné d'une escorte faisant le tour des différents ronds points quelques heures après la prise de Goma.

Appel à la mobilisation générale

Quant au président de République démocratique du Congo, Joseph Kabila, il est ce mardi dans la capitale ougandaise Kampala pour une réunion avec son homologue ougandais, Yoweri Museveni, sur la crise dans l'est de la RDC. Joseph Kabila qui a lancé un appel "au peuple ainsi qu'à toutes les institutions" à se mobiliser contre l'agression dont la République démocratique du Congo  est dit-il,  victime dans l'est du pays, notamment à Goma.

Kämpfe Ost Kongo Rebellen Flüchtlinge

Goma est désormais sous l'autorité du M23

 "La RDC est confrontée à une situation difficile", a déclaré le président Kabila, ajoutant "quand une guerre est imposée on a l'obligation de résister". "Je demande la participation de toute la population à défendre notre souveraineté",  dit Joseph Kabila.

Pour sa part, l’opposant Vital Kamehre demande la démission du Président Joseph Kabila qu’il accuse de haute trahison. Vital Kamehre demande également une concertation ouverte à toutes les composantes de la société congolaise afin que soit fin à l’instabilité dans laquelle est plongée la RDC depuis une dizaine d’années.

Ci-dessous, le point à 12 heures TU avec Georges Ibrahim Tounkara

Écouter l'audio 02:26

Le point ce mardi à la mi-journée avec Georges Ibrahim Tounkara

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet