1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les ratés des adieux au nucléaire

La sortie programmée du nucléaire et les efforts à faire pour y parvenir. C'est l'un des principaux défis politiques actuels en Allemagne. Le gouvernement a présenté hier un bilan intermédiaire sur ce processus.

La site nucléaire de Schwarze Pumpe, dans l'est de l'Allemagne

La site nucléaire de Schwarze Pumpe, dans l'est de l'Allemagne

La Süddeutsche Zeitung observe qu'un an et demi après la décision de sortir du nucléaire, on est encore bien loin de savoir à quoi doit ressembler ce "tournant énergétique".

Et le quotidien énumère les ratés : des parcs éoliens qui ont coûté des milliards et qui ne sont pas raccordés, des câbles à haute tension qui s'arrêtent à la frontière d'une région en raison d'obstacles bureaucratiques. Des usines, aussi, qui gaspillent de l'électricité en masse pour obtenir des subventions destinées aux gros clients.

La présentation du rapport Énergie de l'avenir le 19 décembre à Berlin

La présentation du rapport "Énergie de l'avenir" le 19 décembre à Berlin

Il n'y a pas un pays au monde où la proportion d'énergies renouvelables dans la production d'électricité est aussi élevée qu'en Allemagne. Et pourtant, ironise la Frankfurter Allgemeine Zeitung, on évoque une "campagne contre le tournant énergétique", que les Verts et les écologistes en général pensent voir cachée derrière la moindre éolienne.

D'ores et déjà, une partie de l'énergie renouvelable produite n'est consommée par personne, mais payée par tous. Et des centrales traditionnelles sont obligées de compenser la production irrégulière des centrales à énergie renouvelable.

Die tageszeitung consacre sa Une au débat sur l'emploi des drones de combat, ces avions sans pilote. Ce que les laboratoires militaires à travers le monde, et en particulier aux États-Unis, sont en train de développer actuellement, tend vers une chose : faire que la violence militaire demeure une option disponible pour atteindre des objectifs politiques ou économiques, même en ces temps où les sociétés sont de moins en moins prêtes à accepter les pertes humaines dans leurs propres rangs.

US Drohne MQ-1 Predator USA Drohnenkrieg Pakistan OVERLAY FÄHIG

Un drone américain de type MQ-1 Predator

Le journal cite les exemples du Pakistan et du Yémen : la guerre par les drones se révèle être une alternative praticable pour la Maison Blanche. Le Pakistan proteste pour la forme, les citoyens américains de tous bords applaudissent le président Obama et la communauté internationale se contente de se taire.

Pour un gouvernement, la décision d'envoyer des milliers de jeunes hommes au front est plus difficile que celle d'ordonner des opérations militaires sans pilote. La taz conclut : pour celui qui dispose de cette dernière possibilité, la recherche d'une solution pacifique devient une simple option parmi beaucoup d'autres.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !