1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les réfugiés à la Une

C’est aujourd’hui en Allemagne la journée des réfugiés. Un sujet récurrent dans les journaux à l’heure où la politique d’immigration en Europe est plus déterminante que jamais. Autre sujet d’actualité : La lutte contre les maladies infectieuses que mène le Fonds mondial.

Candidats à l'immigration à la frontière algéro-marocaine

Candidats à l'immigration à la frontière algéro-marocaine

"Madame Ismailova attend" titre la Tageszeitung de Berlin en première page. Au dessous, la photo d’une tchétchène et de son fils a pour légende : une bombe a tué trois de ses enfants et son mari. Elle a fui en Allemagne et demandé l’asile: son dossier est à l’étude depuis 6 ans.

A l’occasion de la journée des réfugiés en Allemagne, la Taz révèle qu’actuellement 49 000 demandes d’asile sont en souffrance. Dans son commentaire, le journal se penche sur la proposition des organismes de défense des droits de l’homme, Pro Asyl et Amnesty international, selon laquelle le dispositif de surveillance de l’agence européenne Frontex devrait prendre les bateaux de réfugiés en charge au large des côtes pour les amener non pas au prochain port mais jusqu’en Europe. Cela ne ferai qu’encourager les passeurs à affréter plus de bateaux et mettre le cap directement sur les patrouilles de Frontex, observe la Tageszeitung. Donner aux candidats à l’immigration une perspective dans leur pays d’origine voilà la solution, propose le quotidien. La politique économique européenne a sa part de responsabilité dans la ruine de l’agriculture et de la pêche ouest africaine ; c’est l’Union qui soutient des régimes répressifs surtout ceux qui acceptent le rapatriement de leurs fugitifs. Cette coopération, prédit la Taz, augmentera si Frontex doit acheminer de plus en plus de réfugiés aux Canaries.

Sous le titre : "Le fonds de l’espoir", on peut lire dans la Frankfurter Rundschau que les pays donateurs du fonds mondial contre le Sida, la Tuberculose et le paludisme en promettant 10 milliards de dollars ont assumé en partie leur responsabilité. Ces milliards sont certes importants mais ils resteront insuffisants. Tant que les conditions de vie en Afrique Asie ou Amérique du sud ne changeront pas profondément, la lutte pour le droit de l’Homme à la santé sera un puit sans fond.

Die Welt, le quotidien Berlinois donne la parole à Sharon L. Camp, directrice d’un institut américain indépendant de recherche sur la santé sexuelle et reproductive. Selon elle, les 20 000 adolescents du Burkina, Ghana, Malawi et Ouganda interrogés dans une récente étude avouent ne pas prendre suffisamment d’informations concernant la prévention du sida et la sexualité en général. Les causes principales expliquent-t-ils, sont la crainte et la pudeur.

  • Date 28.09.2007
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2f9
  • Date 28.09.2007
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2f9
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !