1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Les réformes Schröder : dix ans qui ont changé l'Allemagne

Lutter contre le chômage, améliorer la compétitivité de l'Allemagne et remettre à plat le financement des retraites, c'est ce que l'Agenda 2010 promettait de faire. Retour sur cette réforme qui ne cesse de faire débat.

Gerhard Schröder présente l'Agenda 2010 lors d'une rencontre de son parti en avril 2003 à Bonn (Photo Bernd Thissen dpa/lnw)

Gerhard Schröder présente l'Agenda 2010 lors d'une rencontre de son parti en avril 2003 à Bonn

En 2003, le gouvernement allemand, dirigé à l'époque par le social-démocrate Gerhard Schröder, lançait la plus grande réforme sociale depuis plus de cinquante ans : l'Agenda 2010. Aujourd'hui, le débat sur les effets de cette réforme est toujours vif, d'autant que l'on s'apprête à voter (en septembre 2013) pour désigner un nouveau Bundestag et un nouveau chancelier. Pour certains, c'est l'Agenda 2010 qui est à la base des performances économiques actuelles de l'Allemagne, plutôt bonnes dans une Europe en crise. Pour d'autres, les réformes Schröder ont accentué les inégalités et la pauvreté dans la société allemande. Nous essayons d'y voir plus clair.

L'invité de l'interview de la semaine est Jérôme Dodji Fiayiwo, un entrepreneur social qui s'engage au Togo pour que les populations rurales luttent elles-mêmes pour l'amélioration de leurs conditions de vie. Une démarche qu'il promeut avec le "Village du millénaire", basé dans la préfecture de Vo, à une cinquantaine de kilomètres de Lomé.

Écouter l'audio 12:30

Les réformes Schröder : dix ans qui ont changé l'Allemagne

Archives

Audios et vidéos sur le sujet