1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afro-presse (hebdomadaire)

"Les Pygmées, un peuple perdu"

L’Afropresse nous emmène cette semaine dans la forêt tropicale centrafricaine, à la rencontre des Pygmées Baaka.

"Ils étaient jadis des chasseurs et des cueilleurs géniaux. Mais aujourd’hui, les pygmées sont un peuple perdu", constatait cette semaine la Berliner Zeitung. Le reportage nous plonge au cœur de la forêt vierge, celle qui s’étend à cheval sur l’ouest de la Centrafrique, sur le Cameroun et le Congo Brazzaville. Un groupe de Pygmées se prépare à la chasse. « Il faut d’abord faire taire les mauvais esprits ». Puis ils étendent un filet. Et attendent. "Quand tout se déroule normalement, des antilopes, des mangoustes, se prennent dans le piège. Mais ici, plus rien ne se passe normalement. Et le filet reste vide".

Le quotidien rappelle que "quarante années de déracinement et de dévalorisation ont abimé l’âme et le corps des pygmées". La déforestation et le pillage de la forêt dans les années 1970 ont conduit à intensifier la protection des animaux au début des années 1990. Dans les parcs nationaux, les Pygmées ne peuvent plus que cueillir des herbes et des fruits. Côté activistes on rétorque que sans intervention, les animaux auraient de toute façon fini par être massacrés. Le journal donne l’avis d’un expert, et celui-ci est sans équivoque : "La vie des pygmées ne sera plus jamais comme avant. C’est pourquoi ils doivent trouver une nouvelle voie".

4,4 milliards d’Africains en 2100

Une autre évolution analysée dans la presse allemande cette semaine concerne l’explosion démographique en Afrique. La Frankfurter Allgemeine Zeitung fait parler les chiffres. La population africaine continue à augmenter à un rythme effréné : 1,2 milliard de personnes aujourd’hui. 2,5 en 2050. 4,4 milliards en 2100 selon les prévisions de l’ONU.

Au-delà des conséquences et des raisons, le journal pointe du doigt l’irresponsabilité des dirigeants politiques. "La plupart d’entre eux se réjouissent" et y voient un pouvoir accru. "Certains prennent la Chine comme exemple, un pays puissant et que l’on respecte". Un expert raconte encore comment lors d’une réunion de l’ONU, un responsable nigérian a souri le poing levé lors du constat que le Nigeria pourrait bientôt compter 1 milliard de personnes. "Nous serons puissants", s’est-il exclamé.

Mère de 38 enfants

Enfin, la Süddeutsche Zeitung nous rapporte cette semaine une histoire incroyable, celle d’une femme de 37 ans, mère de 38 enfants. Elle a eu six fois des jumeaux, quatre fois des triplés, trois fois des quadruplés et deux enfants uniques, toujours avec le même homme. Au-delà de cette prédisposition biologique, l’histoire est grave. Faite de viol, d’un mariage forcé dès le plus jeune âge et de l'ignorance des autorités. Mais Mariam, elle, déborde de courage. "J’aime chacun de mes enfants, dit-elle. Je les veux tous autour de moi, tout le temps".

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !