1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les pourparlers intermaliens en miettes?

La cérémonie inaugurale prévue hier n’a pas eu lieu à cause des affrontements au Nord-Mali. Les mouvements armés ne souhaitent reprendre les négociations avec le gouvernement qu’une fois le cessez-le-feu respecté.

Écouter l'audio 01:42

Une première journée qui n'a pas fait avancer grand chose à Alger

La coordination des mouvements politico-armés de l’Azawad reproche, en effet, au gouvernement malien et à des "’milices pro-gouvernementales" d’attaquer leurs positions en violation du cessez-le-feu. Ceci au moment ou le Premier ministre malien achevait une visite de travail de 24 heures en Algérie.

Ecoutez le point de notre envoyé spécial à Alger, Yaya Konate en cliquant sur l'image ci-dessus.

Les populations du Nord-Mali, elles, continuent de souffrir des violences qui endeuillent régulièrement les habitants de la zone. Les civils espèrent donc eux aussi un cessez-le-feu au plus vite, entre les groupes armés et les soldats maliens et internationaux. Une revendication portée notamment par l’Association des réfugiés et victimes des répressions de l’Azawad. Zakiyatou Oualett Halatine, ancienne ministre du Tourisme du Mali, préside cette association. Ecoutez-la en cliquant ici.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !