1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

Les petits frères de Tinariwen

Pas de tentes, de dunes, ni de chameaux: cette année, le « Festival au désert » qui se tient normalement à Tombouctou était une nouvelle fois en exil à Berlin. Parmi les musiciens, l'Orchestre Amanar de Kidal.

Les artistes qui participent au « Festival au désert »ont formé une caravane qui parcourt différents pays pendant plusieurs mois, pour finir au Burkina Faso et plus précisément au Village Opéra de Christoph Schlingensief. Après la Mauritanie et le Maroc, la caravane de musiciens a fait un petit détour par Berlin. Un des points d'orgue du « Festival au désert » a été le concert qui a rassemblé à la Volksbühne Khaira Arby, Nneka, le groupe allemand Kante et l'Orchestre Amanar de Kidal. Ce groupe a été fondé en 2003 par le chanteur et guitariste Ahmed Ag Kaedi qui était de retour de Lybie.

La musique de l'Orchestre Amanar de Kidal, comme celle des « grands frères » de Tinariwen, exprime la résistance du peuple Tamachek. Elle cherche à inciter les jeunes à aller à l'école, et les peuples du Mali à se réconcilier.

Écouter l'audio 12:30

Ecoutez le Forum des cultures

Audios et vidéos sur le sujet