Les pêcheurs étranglés par les prix du carburant | Europe | DW | 31.07.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Les pêcheurs étranglés par les prix du carburant

La Commission a autorisé une aide supplémentaire de 600 millions d'euros pour venir en aide au secteur

Un pêcheur portugais répare son filet dans le port de Povoa de Varzim

Un pêcheur portugais répare son filet dans le port de Povoa de Varzim

Avec près de sept millions de tonnes de poissons issus de la pêche et de l’aquaculture, l’Union européenne représente la deuxième puissance mondiale de pêche, après la Chine. Mais ce secteur est en crise, touché de plein fouet par la hausse des prix du carburants et la diminution des réserves halieutiques. Pour venir en aide aux pêcheurs européens, la Commission a débloqué une enveloppe de 600 millions d’euros pour les aider à faire face à l’envolée des prix du carburant.

Au Portugal, entre 2000 et 2007, la flotte de pêche portugaise a été réduite de quelques 8000 embarcations. Le Portugal a été un des premiers pays européens à présenter un plan de désarmement des navires, ceci afin de se doter d’une flotte plus compétitive. Malgré cela, le nouveau plan d’aide annoncé laisse les pêcheurs portugais sceptiques. Ceux-ci soupçonnent Bruxelles de vouloir liquider leur secteur et accuse la Commission de délivrer son aide dans le seul but de réduire le nombre des navires.

Reportage au Port d’Olhao, au Sud du Portugal, de Marie-Line Darcy.

En Angleterre, le secteur de la pêche est également touché par la hausse des prix du carburant. L’autre souci étant la baisse des stocks de poissons. Le gouvernement britannique tente ainsi de restructurer ce secteur en suivant deux axes : l’aquaculture et la mise en place de réserves naturelles où il est interdit de pêcher.

A Londres, Robert Spitz.