Les ONG tirent la sonnette d′alarme au Sahel | Afrique | DW | 23.04.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les ONG tirent la sonnette d'alarme au Sahel

Un collectif d'organisations non gouvernementales s'inquiète de ne plus pouvoir aider les populations victimes de la famine dans le Sahel. En cause : le manque de financements de la part de la communauté internationale.

Action contre la faim, Oxfam, Save the Children et World Vision ont d'énormes besoins à couvrir comme l'explique Eric Azar, responsable de la campagne Cultivons pour Oxfam en Afrique de l'Ouest :

« Aujourd'hui, environ 50% des besoins pour résoudre cette crise qui touche plus de 15 millions de personnes au Sahel, ont été couverts. Il y a donc un fossé extrêmement important et on s'inquiète de savoir si les populations qui souffrent de la faim vont pouvoir se nourrir en quantité mais surtout en qualité dans les semaines qui arrivent. Il est extrêmement important que toute la communauté se mobilise.»

Pourquoi la communauté internationale a-t-elle du mal à s'engager ?

« Il me semble qu'on a toujours du mal à prévenir plutôt que guérir, à s'engager tant qu'on ne voit pas les populations souffrir dramatiquement de faim, tant que l'on dit que le pire peut être évité. Dire qu'une famine est en train de se préparer ne semble pas suffisamment convaincant. Cette fois-ci, on espère qu'on ne va pas attendre une fois de plus les photos des enfants décharnés à travers le monde pour commencer à agir »

Auteur : Yéro Ndiaye
Edition : Konstanze von Kotze

Audios et vidéos sur le sujet