1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les mystérieux comptes suisses de l'Eglise malienne

Quelques jours après la nomination de l'archevêque de Bamako au rang de cardinal, une enquête éclabousse l'Eglise. La Conférence épiscopale aurait fait "disparaître" plusieurs millions sur des comptes en Suisse.

Écouter l'audio 04:51

"Il y a des problèmes à régler concernant la transparence de l'Eglise" (David Dembélé)

Le 21 mai dernier, Monseigneur Jean Zerbo, archevêque de Bamako, a été élevé au rang de cardinal par le pape François. Une cérémonie solennelle est prévue fin juin pour acter cette nomination. Mais voilà qu'une enquête publiée par l'édition Afrique du quotidien français Le Monde éclaire de manière peu flatteuse la gestion financière de l'Eglise catholique malienne.

Selon le journaliste David Dembélé, trois hauts dignitaires, dont Monseigneur Jean Zerbo, auraient abrité, en toute discrétion, plusieurs millions d'euros dans la filiale suisse de la banque britannique HSBC. A l'époque des faits, le futur cardinal était chargé des finances de la Conférence épiscopale du Mali.

Pour son enquête, David Dembélé a fouillé pendant plusieurs mois dans des documents bancaires publiés en 2015 par une soixantaine de médias internationaux, dont le Monde. Le scandale "Swissleaks" qui a découlé de cette publication implique notamment le Mali.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter l'interview de David Dembélé

A noter que son enquête a également été publiée dans les Dépêches du Mali. Le journaliste d'investigation a travaillé de concert avec un jeune confrère du média en ligne Sahélien.com, Aboubacar Dicko.

Mercredi soir, la Conférence épiscopale du Mali a publié un communiqué que vous pouvez découvrir ici

La rédaction vous recommande

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !