1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

"Les morts arrivent", action politique d'un nouveau genre

Le "Centre pour la Beauté Politique", collectif berlinois d'artistes engagés, organise l'enterrement de réfugiés morts en Méditerranée dans des cimetières de la capitale allemande. Une première cérémonie a eu lieu mardi.

Zentrum für Politische Schönheit Aktion Berlin Bestattung Flüchtlinge

Un bouquet de fleurs pour une jeune Syrienne dans le cimetière de Berlin-Gatow

L'opération s'intitule "Die Toten kommen", "Les morts arrivent". Mardi, une première cérémonie a eu lieu pour une femme syrienne de 34 ans décédée avec son enfant de deux ans dans un naufrage en mars dernier.

Deux cercueils blancs enfouis sous les regards d'une centaine de spectateurs, dans le cimetière de Berlin Gatow. D'après les journalistes, les cercueils n'étaient pas vides, la police avait confirmé l'acheminement de deux corps de réfugiés syriens depuis la Sicile.

Zentrum für Politische Schönheit Aktion Berlin Bestattung Flüchtlinge

Le cercueil est porté vers la partie du cimetière réservé aux musulmans

Les artistes militants du "Centre pour la Beauté Politique" seraient allés exhumer une dizaine de corps de réfugiés jetés dans des fosses communes de pays d'Europe du Sud, pour les enterrer dignement en Allemagne. Justus Lenz, membre du collectif:

"Ce n'est pas de l'art. Avec cet enterrement et dans ceux qui suivront, nous voulons surtout d'offrir à ces personnes un enterrement selon les rites de leur religion et de leur redonner la dignité qu'ils ont perdue aux frontières de l'Europe."

Les opérations ont été menées grâce à de l'argent récolté sur une page internet de "crowdfunding". Cet appel au financement participatif a déjà recueilli plus de 34 000 euros en quelques jours.

"L'objectif de ces personnes était de venir en Allemagne, à Berlin. Alors nous faisons en sorte que leur but soit atteint. C'est triste, mais quand on est réfugié, il est plus facile d'arriver à Berlin mort que vivant."

Rupert Neudeck

Rupert Neudeck de la fondation Cap Anamur

A ceux qui les accusent d'être cyniques, les artistes répondent que ce sont les politiques europénnes qui sont cyniques... celles qui laissent mourir des milliers de migrants en Méditerrannée. Et pour Ruppert Neudeck, journaliste à Cologne et fondateur de l'organisation Cap Anamur, il est normal que ce genre d'actions spectaculaires soit controversé:

"Chaque action de ce type doit faire débat, sinon elle n'atteindrait pas son objectif. Je crois que c'est un signal dont nous avons besoin afin que nous ne cédions pas à l'indifférence."

L'opération " Les morts arrivent" se terminera dimanche par une marche funèbre jusqu'au bâtiment du Reichstag, qui abrite le Bundestag, la Chambre basse du Parlement allemand.

Liens

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !