1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les Marocains aux urnes en novembre

Les législatives anticipées marocaines auront lieu le 25 novembre prochain. Ce scrutin devrait permettre d'appliquer la nouvelle Constitution adoptée par référendum en juillet. La gauche parle de changement cosmétique.

default

La nouvelle Constitution répondra-t-elle aux revendications des Marocains?

Parmi les réformes institutionnelles prévues, citons l'élargissement des libertés publiques, un renforcement des prérogatives du parlement et un plus grand rôle accordé au Premier ministre. Cela dit, le roi du Maroc demeure LA personne clef du système politique. Alors est-ce que l'annonce de ce scrutin est une bonne nouvelle pour les Marocains?

Ecoutez ci-dessous la réponse sceptique de Mehdi Lahlou, membre du bureau politique du Parti socialiste unifié, parti de l'opposition marocaine. Il explique, au micro de Sandrine Blanchard, en quoi les réformes annoncées ne sont que superficielles et pourquoi son mouvement appellera sans doute au boycott du scrutin.

Edition: Fréjus Quenum

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !