1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les Maliens aux urnes pour un retour à la normalité

Près de 7 millions d'électeurs votent ce 11 août pour départager Ibrahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé. Notre correspondant à Bamako est sur le terrain pour suivre le second tour de la présidentielle malienne.

default

Les électeurs font la queue dans une capitale malienne trempée par de fortes pluies, le 11 août

C'est dans un Mali trempé par de fortes pluies que les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures, heure locale, ce dimanche 11 août. Près de 6,9 millions d'électeurs doivent départager les deux candidats encore en lice lors de ce second tour de la présidentielle : il s'agit de l'ancien Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta, arrivé en tête lors du 1er tour, et de Soumaïla Cissé, ancien ministre des Finances.

Ce dernier s'est exprimé dimanche matin en allant voter, à Bamako :

Präsidentschaftswahl in Mali 11.08.2013

Les visages des deux candidats, sur un bulletin de vote

« Ce peuple s'est mobilisé pour que nous revenions à une vie constitutionnelle normale. Aujourd'hui, c'est l'aboutissement de cette lutte. Je suis donc animé d'un sentiment de fierté envers mon peuple. Je suis aussi particulièrement heureux que le peuple malien se soit mobilisé tant au cours du premier tour et certainement autant au cours de ce deuxième tour. »

Soumaïla Cissé a assuré au passage qu'il reconnaîtrait les résultats quel que soit le vainqueur.

« La pluie chez nous est bienfaitrice »

L'autre candidat, Ibrahim Boubacar Keïta, a affirmé : « Peu importe ce qui sortira des urnes aujourd’hui : le Mali a déjà gagné. Notre peuple s’est hissé au rang des peuples qui comptent, au rang des peuples qui ne ratent pas les rendez-vous importants avec l’Histoire. Ce matin, il a plu. Il y a eu de la frayeur, on s’est dit : est-ce que le taux de participation sera à souhait ? Mais je suis certain qu’il le sera et la pluie chez nous est bienfaitrice. Elle est un bon symbole. »

Cette élection présidentielle va donner un successeur à Amadou Toumani Touré, renversé par un putsch militaire le 22 mars 2012. Ce coup de force à Bamako avait entraîné la chute du Nord-Mali, passé sous le contrôle de groupes armés touaregs et jihadistes.

« La transition est réussie »

Autre personnalité qui a voté dimanche matin : le président par intérim, Dioncounda Traoré. Il s'exprime ici sur la transition démocratique en cours au Mali :

« Bon, je pense qu'on peut dire d'ores et déjà que la transition est réussie. Maintenant nous allons entrer dans une nouvelle phase, la phase de reconstruction de l'État malien et d'unification du peuple malien. »

Du côté de la commission électorale, on assure que tout a été fait pour que le vote se passe dans de bonnes conditions :

Präsidentschaftswahl in Mali Ibrahim Boubacar Keita 11.08.2013

Ibrahim Boubacar Keïta met son bulletin dans l'urne

« La Commission électorale nationale indépendante et le ministère de l'Administration ont examiné avec la plus grande attention les irrégularités du premier tour et chacun de son côté a travaillé à les corriger, explique le président de la CENI Mamadou Diamoutani. Je pense que cette correction est visible sur le terrain. Nous au niveau de la CENI, nous avons pris des dispositions pour que dans chaque bureau de vote il y ait un délégué de la CENI. Nous avons formé un personnel supplémentaire prêt à intervenir en cas d'absence. »

Les résultats devraient être connus en milieu de semaine prochaine. À noter que sur les 25 candidats ayant été éliminés au premier tour, 22 ont apporté leur soutien à Ibrahim Boubacar Keïta.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !