1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Les Lions domptés par le Chili

Le champion d'Afrique n'a rien pu faire contre son homologue d'Amérique du Sud, et s'est incliné sur le tard (0-2), suite notamment à un but validé par l'arbitrage vidéo.

La Coupe des Confédérations vient tout juste de débuter, et la grosse star du tournoi qui a déjà fait parler d'elle  à trois reprises. Cette star, c'est l'arbitrage vidéo, qui a notamment été utilisé lors du match Cameroun-Chili, match du groupe B, celui de l'Allemagne. Hier à Moscou, ce sont les Chiliens qui ont dominé les débats, et qui sont même parvenus à ouvrir le score par Eduardo Vargas juste avant la mi-temps.

Vargas finit par sourire...

Sauf que ce but a été annulé après intervention de la vidéo : l'arbitre de la rencontre a en effet décidé de ne pas accorder le but de l'ancien joueur de Hoffenheim, sous prétexte qu'il était légèrement hors-jeu. Au retour des vestiaires, les champions d'Amérique du Sud ont continué à dominer les débats, et les Lions Indomptables n'ont dû leur salut qu'à Fabrice Ondoa, auteur de plusieurs arrêts décisifs. Mais en fin de rencontre, le Cameroun a fini par craquer sur une tête de Vidal à la 81ème minute de jeu. Et dans le temps additionnel, Eduardo Vargas a fini par trouver la faille. Un but d'abord annulé par le juge de ligne pour une position de hors-jeu...avant d'être validé par la vidéo. Le Chili s'impose 2-0 et prend la tête du groupe B, devant l'Allemagne, qui jouera l'Australie à partir de 15h en temps universel.

...mais pas Nani

A l'avenir, il faudra parfois attendre pour savoir si l'on doit jubiler pour un but ou non. Une décision qui peut prendre jusqu'à une minute. C'est ce qui est arrivé hier à Nani, en marge de Portugal-Mexique. L'ailier portugais se trouvait sur la trajectoire de la frappe d'André Gomes, le ballon est rentré, mais les Portugais ont du attendre l'intervention de la vidéo avant de fêter leur but. Un but finalement refusé. Le Portugal et le Mexique se sont séparés sur le score de 2-2, et sont derrière la Russie dans le groupe A, la Russie qui avait battu la Nouvelle-Zélande 2-0 lors du match d'ouverture de cette Coupe des Confédérations.

Au revoir, Cheick Tioté

En Côte d'Ivoire, Cheick Tioté a rejoint sa dernière demeure. Arrivée jeudi dernier à Abidjan, la dépouille du joueur ivoirien a d'abord reçu les honneurs militaires, avant d'être conduite à la mosquée pour la traditionnelle cérémonie religieuse. Et puis le cercueil a été transporté au cimetière de Williamsville pour y être enterré. Il y avait beaucoup de monde pour dire au revoir à l'ancien milieu de terrain des Éléphants, notamment Hervé Renard, l'ancien sélectionneur de la Côte d'Ivoire, avec qui Cheick Tioté avait remporté la CAN en 2015. Vamassa Tioté, son frère aîné, a tenu à lui rendre un dernier hommage :

"C'était quelqu'un de courageux, un baroudeur. C'est ce que je retiens de lui. Quelqu'un de très engagé, qui tenait à ce qu'il faisait. Quand il a envie, il ne s'arrête pas. Je pense qu'il a donné le meilleur de lui-même. On regrette qu'il soit parti très tôt. Je pense qu'il avait encore beaucoup à nous proposer."

Ancien joueur de Newcastle en Angleterre, Cheick Tioté évoluait en Chine depuis la saison dernière, pour le compte de Beijing Enterprises. Il est décédé le 5 juin dernier suite à un arrêt cardiaque survenu à l'entraînement. Il était âgé de 31 ans.

Ahouré et Niyonsaba intenables

En athlétisme, on disputait la 6ème étape de la Ligue de Diamant, à Stockholm, en Suède. Très belles performances de Murielle Ahouré et Francine Niyonsaba. L'Ivoirienne a remporté le 200m avec un chrono de 22'68", tandis que la Burundaise s'est imposée sur 800m en 1:59'11". Chez les hommes, Ben Youssef Meïté est passé sous la barre des 10 secondes sur 100m, avec un temps de 9'84". Néanmoins, l'Ivoirien a terminé à la deuxième place, derrière le Canadien André de Grasse.

Abdul Aziz Nikiéma revient dans la course

Enfin en cyclisme, suite de la la 5ème édition du Tour International de la République Démocratique du Congo. Hier, c'est Abdul Aziz Nikiema qui a remporté la 4ème étape, 180 kilomètres entre Likasi et Kolwezi. Le Burkinabè remonte à la troisième place du classement général, à 1:18' du maillot jaune, l'Australien Brendan James Cole. Le Camerounais Ghislain Sikandi est cinquième, à 1:32'. Après ce passage dans la province de Lualaba, dans le sud du pays, la caravane va se rendre à Inkisi, non loin de la capitale Kinshasa.