1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Club de l’Auditeur

Les langues maternelles en danger

Trop souvent reléguées au second plan dans l'administration mais aussi dans l'enseignement, les langues maternelles sont menacées de disparition.

default

Le français reste prédominant à l'école

Chaque année, autour du 21 février, à l'occasion de la journée de la langue maternelle, on le répète, mais jamais assez : les langues maternelles risquent de disparaitre.
Il en existerait plus de 6000 dans le monde, dont plus de 2000 en Afrique.
Mais selon l'Unesco, la moitié des langues dans le monde sont menacées.
Fatou, du Sénégal, nous dit ne jamais avoir eu de cours en Wolof à l'école, l'enseignement en primaire et secondaire se fait exclusivement en français.

Selon Begangzom du Burkina Faso, son pays fait des efforts pour promouvoir les écoles bilingues français/ langues nationales, mais il faut faire plus, parce que la langue véhicule des valeurs culturelles.

Martin depuis la République Démocratique du Congo le confirme : le français reste la langue dominante dans l'administration, comme au parlement. Et face aux défis du quotidien, peu de Congolais s'intéressent à la lecture dans leur langue.

Des structures pour promouvoir les langues maternelles

L'Académie africaine des langues, l'ACALAN, entend valoriser les langues maternelles en Afrique, tandis que le réseau MAYAA vise à promouvoir la diversité linguistique dans le monde, notamment grâce au cyberespace.

Pour en savoir plus, il suffit d' un simple clic sur le lien ci-dessous !

Écouter l'audio 26:58

Les langues maternelles en danger

Audios et vidéos sur le sujet