1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Les lacunes en lecture des Allemands"

La presse allemande s'est intéressée à une étude de l'OCDE sur le niveau de compétences des adultes dans 24 pays. Elle est aussi revenue à nouveau sur le drame de Lampedusa.

Plus d'un sixième des Allemands qui ont participé à l'étude de l'OCDE ne sont parvenus à comprendre que des textes très simples et courts

Plus d'un sixième des Allemands qui ont participé à l'étude de l'OCDE ne sont parvenus à comprendre que des textes très simples et courts

"Une personne sur six lit comme un élève d'école primaire", titre Die Welt qui se réfère à la dernière étude PIAAC, le Programme pour l'évaluation internationale des adultes, menée dans plusieurs pays membres de l'OCDE, l'Organisation de coopération et de développement économiques. L'Allemagne arrive seulement en milieu de classement. Plus d'un sixième des Allemands, qui ont participé à l'étude, ne sont parvenus à comprendre que des textes très simples et courts, explique le quotidien.

"Les lacunes en lecture des Allemands", lit-on dans la Süddeutsche Zeitung qui raconte en détails le déroulé des tests auxquels se sont soumis 166.000 personnes de 16 à 65 ans dans 24 pays développés. Les personnes intérrogées devaient répondre à des questions simples comme "A quelle heure votre enfant doit-il arriver à l'école ?". Ils devaient également travailler sur des exercices mathématiques. Sur 5.500 pesonnes testées en Allemagne, seuls 14,5% étaient en mesure de résoudre des exercices compliqués.

"Ne viens pas en Europe", titre die tagezeitung qui a donné la parole au frère d'une victime du drame de Lampedusa. En 2011, le Ghanéen Johnson Takyi a rejoint l'Europe par Lampedusa. Aujourd'hui, il vit dans une tente à Berlin. Après cette aventure, il a formellement déconseillé à son petit frère de faire de même. Mais il n'a pas été écouté. Son frère a perdu la vie dans la catastrophe de jeudi dernier, au large de l'île italienne de Lampedusa, raconte le journal.

Envoyer plus de canots de sauvetage ou s'indigner de la situation comme l'a fait le Président allemand ne changent rien à la situation en Afrique, estime la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le pape a raison lorsqu'il appelle à la fraternité, mais l'État du Vatican n'est pas confronté à l'arrivée de demandeurs d'asile et à des corps flottants dans l'eau, commente le journal.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !