Les jours de l′euro sont-ils comptés ? | Europe | DW | 29.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Les jours de l'euro sont-ils comptés ?

L'incapacité des 27 à se mettre d'accord est aggravée par un profond malentendu entre Paris et Berlin. Le fossé entre les deux capitales, s'il n'est pas comblé, risque de compromettre le projet européen.

Les jours de l'euro seraient donc comptés, si on croit la presse anglo-saxonne. The Economist, Newsweek, le Financial Times, le Wall Street Journal : les plus intégristes parmi ces publications jouent les Cassandre tandis que les plus modérés soulignent que le temps est compté pour l'Europe, qui doit enfin prouver qu'elle est en mesure de surmonter cette crise. Or, au cœur de la crise – et de sa possible résolution – il y a bien entendu le couple franco-allemand.

Les deux capitales s'opposent sur une vision exactement inverse des solutions nécessaires. Pour Paris, il faut instaurer une solidarité au plus vite avec en particulier la mise en place d'eurobonds. Pour Berlin, il faut d'abord approfondir l'union politique, mettre en place le cadre et les moyens de contrôles adéquats avant d'accepter la mutualisation des dettes que supposent les eurobonds. Berlin reproche encore à Paris de mettre la charrue avant les bœufs, d'être dans l'improvisation. Plus encore, l'Allemagne met la France au défi de se montrer plus européenne qu'elle.

Angela Merkel zu Besuch bei Francois Hollande Paris

Angela Merkel en visite à Paris mercredi soir avec François Hollande

"On a frôlé la catastrophe"

En insistant sur un nouveau transfert de compétences aux institutions européennes pour mettre en place une union fiscale ou une union bancaire, la chancelière Angela Merkel sait qu'elle appuie sur un point sensible. Car la France, de tradition jacobine, rechigne à une vision fédéraliste de l'Europe, plaidant toujours pour une approche intergouvernementale. De l'avis de certains fonctionnaires proches du dossier, le fossé est large entre Paris et Berlin, à tel point qu'on a frôlé plusieurs fois la catastrophe. Dès lors, est-ce que Paris et Berlin finiront par trouver un terrain d'entente comme souvent par le passé ? C'est ce qu'il faut espérer sans quoi les journaux anglo-saxons auront eu raison : l'euro vivrait ces derniers jours.

Euro Eurokrise Europäische Länder in der Schuldenkrise Flash-Galerie

La fondation Notre Europe a publié un rapport destiné à "compléter l'euro"

Le Grand Soir

La fondation Notre Europe a publié cette semaine un rapport très intéressant dans lequel on peut lire un certain nombre de propositions pour "compléter l'euro". Ce rapport a été publié avec une préface de l'ancien président de la Commission, Jacques Delors, et de l'ancien chancelier allemand, Helmut Schmidt. Parmi les propositions avancées, on distingue clairement le rapport qu'il peut y avoir entre, d'un côté, plus de solidarité et, de l'autre, l'abandon de souveraineté.

En clair, cela signifierait que les États qui viennent frapper à la porte de l'Europe pour recevoir de l'aide doivent en retour accepter de céder des compétences. Notamment en matière de contrôle des dépenses et du budget national. Est-ce que ce sont là les prémices d'un "bond fédéral", le fameux "grand soir" que certains souhaitent et beaucoup redoutent ?

C'est la question que nous avons posée à l'économiste belge André Sapir. Il fait partie des experts qui ont rédigé ce rapport et il est par ailleurs professeur à l'Université Libre de Bruxelles.

Afghanistan Autobahn Kabul-Ghazni

L'UE soutient un programme de formation des policiers afghans. Ici lors d'un contrôle sur l'autoroute Kaboul-Ghazni

L'Europe en Afghanistan

L'Union européenne investit environ 200 millions d'euros chaque année en Afghanistan. Des sommes qui sont destinées à différents projets dans l'agriculture ou dans le domaine de la santé. Mais Bruxelles a aussi lancé, en juin 2007, "Eupol", une mission de policiers de l'Union européenne en Afghanistan.

Ils sont aujourd'hui 350, essentiellement des policiers venus des 27 pays de l'Union, en charge d'une partie de la formation des forces de l'ordre afghanes.

Nicolas Ropert, notre correspondant à Kaboul, a pu assister à une séance.

Écouter l'audio 12:27
Now live
12:27 min

Carrefour Europe, cette semaine, revient sur un rapport de la fondation Notre Europe pour "compléter l'euro"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet