1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Les heures de Mouammar Kadhafi sont comptées

Les combats se poursuivent à Tripoli, mais le colonel Kadhafi est introuvable. Les rebelles et l'OTAN - avec l'intervention qu'elle mène depuis six mois - semblent être venus à bout de 42 ans de règne sans partage.

default

Le point à 17.00 heures, temps universel

Les rebelles se sont emparés de la majeure partie de Tripoli, mais les combats font rage encore, notamment aux alentours de la résidence du colonel Kadhafi. On ne sait toujours pas où se trouve le guide libyen. Selon le Pentagone, Mouammar Kadhafi est encore à Tripoli, vraisemblablement réfugié dans un bunker. Selon des médias arabes, les rebelles ont entre-temps capturé trois fils Kadhafi, dont Saïf al Islam. Saïf al Islam était recherché pour crimes contre l'humanité. A noter encore : les opposants au régime Kadhafi ont pris le contrôle des locaux de la télévision d'Etat. Elle a cessé d'émettre dans la journée.

L'opération "Sirène" est coordonnée par le CNT

L'offensive a été lancée en coordination avec le Conseil national de transition (l'organe politique de la rébellion qui était jusqu'à présent à Benghazi) et les combattants dans et autour de Tripoli. Le CNT précise que l'Otan est "aussi impliquée".

Bürgerkrieg in Libyen Erfolg der Rebellen ARCHIV

Mouammar Kadhafi est resté au pouvoir pendant près de 42 ans.

Il est clair que l'Alliance atlantique a joué un rôle décisif pour accélérer la chute de Kadhafi. Mais le mandat de l'OTAN est défini dans la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'Onu du 17 mars dernier : l'Alliance est là pour protéger la population civile et faire respecter l'embargo sur les armes. Elle ne soutient pas les rebelles, elle ne leur fournit ni armes, ni instructions. C'est tout au moins le discours officiel. Le Pentagone a déjà annoncé que les Etats-Unis n'envisageaient pas de déployer des forces terrestres en Libye dans le cadre d'une éventuelle opération internationale de maintien de la paix, à l'issue de la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

Le Conseil national de transition en direction de Tripoli

L'objectif du Conseil est de mettre en place les nouvelles structures de la nouvelle Libye. Le CNT a d'ores et déjà demandé l'aide de la communauté internationale pour construire une Libye démocratique. Les Occidentaux demandent à Kadhafi de partir et d'éviter ainsi un ultime carnage.

Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, a annoncé un sommet pour cette semaine, avec la participation des dirigeants de l'Union africaine et de la Ligue arabe ainsi que d'autres organisations régionales.

Auteur : Carine Debrabandère, afp, dpa
Edition : Marie-Ange Pioerron

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !