Les gros titres de la presse allemande | Vu d′Allemagne | DW | 06.08.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les gros titres de la presse allemande

Les journaux reviennent sur la 17ème conférence mondiale sur le sida, la cérémonie d'adieu à Alexandre Soljenitsyne et la baisse des cours du pétrole.

default

Le président mexicain Felipe Calderon à l'ouverture de la conférence mondiale sur le sida.

Il ne faut pas se décourager, voilà le mot d'ordre de la 17ème conférence mondiale sur le sida à Mexico, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung. A l'ouverture de la conférence, qui accueille environ 23.000 participants venus du monde entier, le directeur exécutif de l'Onusida a même cité Bob Marley : « Il faut continuer le combat. A tout prix. » Pour la première fois, le taux de contamination est en baisse et moins de personnes meurent du sida. Mais à part cela, il n'y a pas vraiment de bonnes nouvelles. Une guérison de la maladie n'est pas en vue, les chercheurs sont encore loin d'avoir trouvé un vaccin et l'utilisation des préservatifs est en baisse dans les pays industrialisés. Le thème de la conférence est donc : la prévention.


En première page de la Süddeutsche Zeitung, une photo de la cérémonie d'adieu organisée pour Alexandre Soljenitsyne. On y voit une femme qui dépose une fleur sur le cercueil de l'écrivain russe. Son corps a été exposé hier à l'académie des sciences de Moscou. Un honneur dont Alexandre Soljenitsyne, poursuivi et considéré comme un ennemi d'Etat pendant plusieurs décennies, n'aurait sans doute jamais osé rêver. Le célèbre écrivain, dissident sous l'époque soviétique, est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Des milliers de personnes sont venues se recueillir devant son cercueil, pour rendre hommage à un héros national, dont les œuvres ont touché la nation entière.


Le pétrole, l'essence et le diesel sont en baisse, lit-on en Une de die Welt. Les bourses aux Etats-Unis et en Europe ont réagi par un rebond, rapporte le journal. Le retrait de spéculateurs du marché des matières premières a entraîné hier une chute des cours du pétrole. Le baril de brut est repassé sous les 120 dollars, atteignant son prix le plus bas depuis début mai. « On dirait bien que le plus haut point de l'inflation est derrière nous », a estimé l'économiste Matthias Rubisch de la Commerzbank.


Enfin la Tageszeitung consacre sa première page à la protection des espèces. Une planète sans singes, titre le quotidien, qui publie la photo d'une mère gorille et de son petit. Les chiffres sont alarmants, écrit le journal. Près de la moitié des espèces de singes risquent de disparaître et ce ne sont pas les seules menacées : de nombreuses espèces d'animaux et de plantes le sont aussi. Mais pour le moment, même si l'indignation est grande, la capacité d'action, elle, est encore réduite.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !