Les gros titres de la presse allemande | Vu d′Allemagne | DW | 05.06.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les gros titres de la presse allemande

Les grands quotidiens commentent la victoire de Barack Obama dans la course à l'investiture démocrate aux Etats-Unis ainsi que le projet de loi pour la lutte anti-terrroriste en Allemagne.

Democratic presidential hopeful, Sen. Barack Obama D-Ill., center, is covered in hands as supporters surround him after his primary election night speech in St Paul, Minn. Tuesday, June 3, 2008. (AP Photo/Chris Carlson)

Barack Obama, candidat démocrate aux présidentielles des Etats-Unis

« La case de l'oncle Barack »

** FILE ** In this July 19, 2006, file photo Sen. Hillary Rodham Clinton, D-N.Y., speaks with Sen. Barack Obama, D-Ill., right, during the annual convention of the National Association for the Advancement of Colored People in Washington, prior to their race for the Democratic presidential nomination. After Obama secured the nomination Tuesday, June 3, 2008, he called Clinton in the evening and left a message. Meanwhile, Clinton's aides and surrogates have pitched her for the No. 2 spot, though she has not officially ended her campaign. (AP Photo/Evan Vucci, File )

La sénatrice a finalement jeté l'éponge dans la course à la Maison blanche et annoncé son intention de soutenir la candidature de Barack Obama

titre la Tageszeitung : au dessous une photo de la Maison Blanche. La première tâche de Barack Obama est maintenant de rallier Hillary Clinton et de récupérer ses adeptes. Lui proposer pour cela la candidature à la vice-présidence semble plausible. Mais ce serait une erreur selon le quotidien. Premièrement personne ne croirait qu'il s'agit d'une décision autonome, après des primaires si acharnées. Deuxièmement, Hillary Clinton n'a jusqu'ici pas rempli la moindre condition pour une telle coopération. Mardi soir, au lieu de reconnaitre sa défaite, de féliciter son adversaire et de promettre de tout faire à partir de maintenant pour qu'il gagne les élections en novembre, au lieu de ça, elle lui a disputé l'attention des médias.


Obama peut-il parvenir à l'unification du camp démocrate ? Résistera t-il à la pression en tant que président ? A-t-il suffisamment d'expérience ? Le candidat a fait ses preuves ces six derniers mois, d'après la Süddeutsche Zeitung. La campagne contre Hillary Clinton était l'épreuve politique la plus difficile de sa vie. Un test intensif qui donne une réponse positive quant ses aptitudes.


Unter einer Lupe ist auf einem Computermonitor in Schwerin der Schriftzug Internet zu lesen. (Archivaufnahme vom 23.08.2006) Der Präsident des Bundeskriminalamts (BKA), Zierke, hat nach dem vom Bundesgerichtshof (BGH) verhängten Verbot heimlicher Online-Durchsuchungen von Computern eine schnelle Rechtsgrundlage gefordert. Die Polizeipraxis benötige zur Bekämpfung des internationalen Terrorismus und der organisierten Kriminalität auch die Online-Durchsuchung, sagte Zierke am Dienstag (06.02.2007) im Deutschlandradio Kultur. Foto: Jens Büttner dpa/lmv +++(c) dpa - Bildfunk+++

Le projet de loi prévoit notamment d'autoriser la police à installer des caméras au domicile de suspects ou à espionner leurs ordinateurs via internet

Die Welt revient pour sa part sur le projet de loi en matière de lutte préventive anti-terroriste, approuvé hier par le gouvernement allemand. L'opposition et des membres du parti social-démocrate prétendent que l'Etat devient espion. C'est absurde, lance le journal conservateur. Même avec les compétences renforcées de la police criminelle comme l'espionnage par internet d'ordinateurs privés, il n'y aurait pas là de nouvelle restriction des droits des citoyens.


Même point de vue pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, pour qui ces attaques proviennent de personnes qui manifestent envers l'Etat une confiance naïve. Ils lui demandent d'assurer la protection de chacun contre la pauvreté, la maladie, la faible natalité et le changement climatique. Combien de libertés déjà sacrifiées pour le confort et le manque de responsabilité du citoyen ? Pas de réponse à cela. Il n'y a, ironise la FAZ, que la police criminelle fédérale qui soi-disant le menace.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !