1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les gros titres de la presse allemande

Les journaux reviennent sur le scandale de fraude fiscale en Allemagne, sur les dissentions au sein du SPD et sur le concert de l’orchestre Philharmonique de New York en Corée du Nord

default

Le scandale de fraude fiscale pourrait compliquer les relations entre l'Allemagne et le Liechtenstein

Au moins 200 millions d'euros cachés au Lichtenstein, titre la Süddeutsche Zeitung. Selon le procureur de Bochum, des perquisitions ont été effectuées chez 150 contribuables soupçonnés de fraude fiscale. 91 personnes ont reconnu les faits. Chez certains, les enquêteurs étaient même attendus, écrit le journal. On rapporte que plusieurs fraudeurs avaient déjà rempli un chèque à l'ordre du Trésor Public quand on a sonné à leur porte. Avec une demande : s'il vous plaît, de la discrétion.
Fraktionsvorsitzender Kurt Beck beim SPD Parteitag in Hamburg

Le chef du SPD, Kurt Beck

Au sein du SPD, la résistance grandit contre le tournant à gauche du parti, lit-on en première page de die Welt. L'aile conservatrice du parti social-démocrate de même que les partisans de réformes n'apprécient pas l'idée d'une éventuelle alliance au niveau régional entre le SPD et le parti d'extrême gauche du Linke, dans la région de Hesse.
La Tageszeitung fait sa Une sur le même sujet et publie la photo d'un chef du SPD qui a l'air bien soucieux. Après Gerhard Schröder, Franz Müntefering et Mathias Platzeck, en 2006 Kurt Beck était le dernier espoir des sociaux-démocrates. Aujourd'hui, avec son revirement à gauche, le président du SPD sème le trouble dans l'ensemble du parti, qui se querelle vivement sur l'attitude à adopter envers l'extrême gauche.
Trois journaux, die Welt, la Frankfurter Allgemeine Zeitung et la Süddeutsche Zeitung publient en première page la même photo, celle du public nord-coréen d'un concert donné à Pyongyang par l'orchestre Philharmonique de New York. C'était la première fois qu'un orchestre américain jouait en Corée du Nord, rapporte die Welt. Au programme : Wagner, Dvorák, Gerschwin, et musique traditionnelle coréenne.

Nordkorea USA New York Philharmoniker in Pyongyang

Concert de l’orchestre Philharmonique de New York à Pyongyang mardi soir

Il ne s'agissait pas de diplomates en visite à Pyongyang mais « seulement » de l'orchestre Philharmonique de New York, écrit la FAZ, toutefois le gouvernement américain a fait savoir qu'il soutenait le projet. Tout n'est pas réglé entre les Etats-Unis et la Corée du Nord et il y a encore des incertitudes quant au programme nucléaire du régime communiste, la secrétaire d'Etat américaine Condoleeza Rice l'a de nouveau souligné à Pékin. Mais cela n'empêche pas pour autant de tenter de calmer les nerfs d'une nation qui se sent persécutée par Washington depuis des années. Et pour cela, la musique est sans doute un excellent moyen.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !