1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les gros titres de la presse allemande

Les journaux évoque le débat sur l'Afghanistan au sein de l'Otan et les répercussions d'un incendie qui a couté la vie à neuf personnes d'origine turque en Allemagne.

default

Soldat allemand en Afghanistan

Une épreuve pour l'Otan, lit-on en Une de la Süddeutsche Zeitung. La direction militaire de l'Alliance atlantique exige 7000 soldats de plus, les Etats membres ont déjà l'impression qu'on leur en demande trop. A la veille de la rencontre des ministres de la défense de l'Otan à Vilnius, l'atmosphère est tendue au sein de l'alliance. La situation en Afghanistan n'évolue pas comme on l'espérait. La pression augmente donc sur les Allemands pour qu'ils envoient plus de soldats dans le pays. Les Canadiens menacent notamment de se retirer, s'ils n'obtiennent pas de renforts dans les régions les plus touchées par les combats.
Bei einem Wohnungsbrand in Ludwigshafen kamen mehrere Menschen ums Leben.

Les pompiers inspectent les lieux au lendemain de l'incendie, lundi matin, à Ludwigshafen.

Des enquêteurs turcs envoyés à Ludwigshafen, titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Deux jours après l'incendie d'un immeuble dans cette ville du sud-ouest de l'Allemagne, incendie qui a coûté la vie à neuf personnes d'origine turque, le ton est monté entre certains responsables allemands et turcs. Le ministre de l'intérieur, Wolfang Schäuble, a déclaré que la méfiance envers les services de police allemands était injustifiée. Il a également critiqué les propos de l'ambassadeur turc à Berlin, Ahmet Ali Irtemcelik. Celui-ci avait jugé « étrange » que les hommes politiques allemands excluent la possibilité d'un crime xénophobe avant que l'origine de l'incendie ne soit connue. La réaction de Wolfang Schäuble est pour le moins sévère: « Il faut parfois aussi apprendre les bonnes manières aux ambassadeurs, » a-t-il déclaré.
La Tageszeitung rappelle que la cause de l'incendie est encore inconnue. Même si aucune hypothèse n'est exclue, le fait que les médias turcs se lancent dans les spéculations les plus folles est symptomatique des relations tendues entre Allemands et Turcs, des relations marquées par des accès sporadiques de méfiance d'un côté comme de l'autre.

BdT Großbritannien Deutschland Angela Merkel bei Madame Tussauds in London

Un double en cire pour Angela Merkel au musée de Madame Tussauds à Londres.

A noter pour terminer, les photos d'Angela Merkel publiées en première page de die Welt et de la Süddeutsche Zeitung. Il ne s'agit pas de la véritable chancelière, mais de sa copie conforme. Depuis hier, la dirigeante allemande a en effet sa place dans le musée de cire de Madame Tussauds, à Londres. Un honneur que ne connaissent pas tous les chefs de gouvernement, souligne la Süddeutsche Zeitung, le premier ministre britannique Gordon Brown attend toujours d'avoir son double de cire dans le musée.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !