1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les gros titres de la presse allemande

Les journaux reviennent sur l'élargissement de l'espace Schengen aux pays de l'Europe de l'Est, sur la grève annoncée par les conducteurs de train allemands et sur une étude concernant les musulmans en Allemagne.

default

Le nouvel espace Schengen : en rouge les anciens membre, en jaune les nouveaux membres

Sans frontières, titre la Frankfurter Runschau, qui publie en première page une carte de l’Europe montrant les nouvelles limites de l’espace Schengen, l’espace de libre circulation. Depuis la nuit dernière, dans l’Union Européenne, les frontières sont ouvertes avec la Pologne, la Hongrie, la République Tchèque, les pays baltes, la Slovénie, la Slovaquie et Malte, rapporte le quotidien. Certains craignent une arrivée massive de criminels. Mais les services de police des différents pays sont bien préparés.

La Frankfurter Allegemeine Zeitung estime de son côté que la sécurité en Europe ne doit pas être affectée par ce changement. Les anciennes frontières de l’Europe – et avec elles le souvenir du rideau de fer – avaient déjà perdu de leur signification en mai 2004 lors de l’adhésion à l’Union des pays de l’Europe centrale et de l’Est. Mais à présent, avec la suppression des contrôles réguliers aux frontières, les nouveaux Etats membres ont les mêmes droits et les mêmes devoirs que les anciens. Les pays de l’Ouest doivent laisser leurs voisins de l’Est se réjouir et ne pas gâcher la fête avec des craintes exagérées.

Grève illimitée des conducteurs de train à partir du 7 janvier, lit-on en Une de die Welt. Après la rupture des négociations avec la direction de la société des chemins de fer, la Deutsche Bahn, le syndicat GDL veut engager un mouvement social qui touchera le fret et le transport de passagers, écrit le journal. Un mouvement que le syndicat entend poursuivre jusqu’à l’obtention de propositions satisfaisantes en ce qui concerne les conventions tarifaires.

La Tageszeitung consacre sa première page à la publication d’une étude sur les musulmans en Allemagne. Etude selon laquelle 40% des musulmans du pays ont une conception fondamentaliste de leur religion, 10% d’entre eux sont des ennemis de la démocratie et 6% approuvent le recours à la violence contre les personnes d’une autre foi. Il s’agit bien sûr de conclusions inquiétantes, qui conforteront dans leurs préjugés ceux qui haïssent les musulmans. Mais il ne faudrait pas oublier que la large majorité des musulmans rejette la violence au nom de l’islam. Autre conclusion de l’étude tout aussi alarmante : la plupart des personnes interrogées ont déjà été exposés à la discrimination à cause de leur confession ou de leur origine.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !