1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les grands titres de la presse allemande

Au menu des principaux journaux : la fin du Transrapid, la visite de Nicolas Sarkozy à Londres et la situation militaire en Afghanistan.

Britain's Prime Minister Gordon Brown, right, welcome French President Nicolas Sarkozy as he arrives for a meeting at 10 Downing Street in London, Thursday March 27, 2008. The French President and his wife Carla are on a two-day State Visit to Britain.(AP Photo/Christophe Ena, Pool)

Nicolas Sarkozy et Gordon Brown

L’abandon de l'ambitieux projet « Transrapid », qui devait relier Munich à son aéroport,
** ARCHIV ** Ein Transrapid faehrt am 25. November 2006 in Shanghai an einem Airbus A380 vorbei. Bundesregierung, bayerische Landesregierung und Industrie haben beschlossen, die Transrapid-Strecke vom Muenchener Hauptbahnhof zum Flughafen nicht zu bauen. Das verlautet am Donnerstag, 27. Maerz 2008, nach einer Krisensitzung im Berliner Bundesverkehrsministerium aus Regierungskreisen. (AP Photo/Color China Photo) ----** FILE ** A maglev train runs past as a new Airbus A380 sits on the tarmac at Shanghai Pudong International Airport Friday Nov. 24, 2006 in Shanghai, China. The Airbus A380 superjumbo flew home Friday after stopovers in three of China's biggest cities, visits symbolizing the company's ambitions in the booming Chinese market, where the outlook for the colossal jet is mixed. (AP Photo/Color China Photo) ** CHINA OUT **

fait la Une de tous les grands quotidiens. La Tageszeitung publie un photomontage où l'on voit le train grande vitesse atterri dans une poubelle. Après une réforme scolaire impopulaire, le désastre financier de sa banque régionale et l'échec de son train magnétique, commente le quotidien, la CSU, le parti conservateur de la Bavière, a besoin, d'ici les élections parlementaires régionales en automne, de trouver d'urgence un thème pour sortir de la morosité.
Le journal berlinois revient également sur la visite du président français Nicolas Sarkozy à Londres. « Entente atomique », c'est le titre de l'article, qui fait référence aux intentions de coopération dans le nucléaire civil entre les deux pays. L'article file ensuite la métaphore amoureuse à propos du comportement du chef d'Etat français avec ses hôtes britanniques, en parlant de « flatterie », de « déclaration d'amour » ou encore d' « opération séduction ».
Même ton pour die Welt, qui intitule son papier « Louanges envers l'ennemi héréditaire ». Un chef d'Etat français véritablement anglophile, on n'avait pas vu ça depuis la nuit des temps, ironise le journal. L'éditorialiste se souvient de la célèbre phrase de Talleyrand, diplomate français de l'époque napoléonienne : « les nations n'ont pas d'amis, elles n'ont que des intérêts ». Mais Nicolas Sarkozy montre comment on peut servir ses intérêts grâce à l'amitié.
Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung les projets de coopération nucléaires entre Paris et Londres montre à quel point l'Allemagne est isolée. Berlin ne risque pas seulement sa crédibilité au sujet de ses ambitieux objectifs climatiques. Des objectifs pour lesquels se bat actuellement la chancelière avec véhémence au sein de l'Union. Le pays perd aussi l'emprise scientifique et économique sur une technologie qui concerne aussi l'avenir énergétique des puissances émergentes en Asie. Le rêve de la coalition des sociaux-démocrates et des Verts de faire de l'Allemagne une île écologique pour les bienheureux connaîtra, de l'avis de la FAZ, un réveil douloureux.

** ARCHIV ** Bewaffnete deutsche ISAF Soldaten stehen am 20. Februar 2007, Wache bei der Eroeffnung einer medizinischen Einrichtung in Kabul, Afghanistan. Der Bundestag ist am Freitagmorgen, 12. Oktober 2007, zusammengekommen, um ueber die Verlaengerung des Bundeswehreinsatzes in Afghanistan um ein Jahr abzustimmen. Das Mandat umfasst die Teilnahme von bis zu 3.500 deutschen Soldaten an der ISAF-Mission zur Absicherung des zivilen Wiederaufbaus sowie den Einsatz von sechs Tornado-Flugzeugen. Es wird mit einer breiten Mehrheit der Koalitionsfraktionen und der FDP gerechnet. (AP Photo/Musadeq Sadeq) --- ** FILE ** German soldiers, part of the International Security Assistance force (ISAF) stand guard during the opening ceremony of a German-funded medical center project in the Deh Sabz district of Kabul, Afghanistan, Tuesday, Feb. 20, 2007. (AP Photo/Musadeq Sadeq)

Soldat de la Bundeswehr, l'armée allemande, à Kaboul

Alors que deux soldats allemands ont été grièvement blessés hier en Afghanistan, la Süddeutsche Zeitung dresse un bilan pessimiste sur l'évolution de la mission de l'Isaf. Les attaques des Talibans sont perfides, peu coûteuses et efficaces, analyse le journal munichois. Personne ne peut ni ne doit s'habituer à un tel quotidien sanglant.



default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !