1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les grands titres de la presse allemande

A la Une aujourd'hui, la nouvelle force des petits partis allemands face aux deux grands que sont la CDU et le SPD, les nouvelles ambitions des femmes allemandes et la grève des médecins.

default

Vers un nouveau pouvoir des "petits" partis

A l'avenir, une coalition avec les Verts ou le parti libéral, le FDP, va se payer cher prédit la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Les petits partis « ne se laisseront désormais plus dicter avec qui ils veulent gouverner ». C'est un peu comme la loi de l'offre et de la demande analyse le journal conservateur de Francfort : un petit parti qui obtient de bon résultats aux élections pourra se permettre de monter les enchères pour sa participation à un gouvernement de coalition. Ce pragmatisme est sans doute avantageux pour les partis. Il l'est moins en revanche pour les électeurs : les scrutins risquent de devenir de véritables loteries avertit le quotidien.

« Wir sind so frei, c'est ainsi que nous sommes libre selon le principe des Verts. Pour la Frankfurter Rundschau ce sera le principe à l'honneur pour les élections parlementaires de 2009.

Die Tageszeitung revient aussi sur ce changement de stratégie des petits partis. Pour le journal de gauche, la grande question n'est pas de savoir si les Verts peuvent gouverner avec la CDU, le parti chrétien démocrate ou si les libéraux peuvent former une coalition avec le SPD, le parti social démocrate. Non, la vraie question est de savoir si Verts et Libéraux peuvent s'unir et surmonter leur rivalité. Car « à l'avenir souligne le journal, les deux grands partis ne pourront sans doute plus se contenter de gouverner soit avec l'un soit avec l'autre mais seront obligés de s'allier avec les deux »

Frauen bei der Hausarbeit

Ce même journal revient également sur les résultats d'une étude qui se penche sur les nouvelles ambitions des jeunes femmes allemandes : finit la vieille rengaine des 3 K en allemand Küche, Kinder, Kirche, cuisine,enfant, église; place à la nouvelle trilogie des 3K, en allemand Kind, Karriere, Kohle, enfant, carrière, argent. « Les jeunes allemandes veulent tout » titre die Tageszeitung : concilier enfant, travail et indépendance financière, les nouvelles femmes de rêve sont fieres, déterminées et indépendantes s'enthousiasme le journal. Le quotidien conservateur die Welt est lui plus réservé face à ce changement social et s'interroge : « est-ce que toutes les femmes fonctionnent vraiment de manière uniforme? Est-ce que toutes les femmes qui ont renoncé à faire carrière et s'occupe de leurs enfants sont des femmes non émancipées et des femmes à plaindre ? Pour die Welt, les résultats de l'étude témoignent avant tout de l'image au rabais qui est collée au rôle de mère au foyer ; une image véhiculée notamment par les autorités politiques : une femme qui travaille c'est une femme qui paie des impôts ; il est donc dans l'intérêt de l'Etat de pousser la gent féminine à faire carrière écrit le journal.

Deutschland Gesundheit Kind beim Arzt U7

La Süddeutsche Zeitung s'inquiète elle de la pénurie de médecins en Allemagne Une pénurie alarmante puisque dans certaines régions allemandes, un médecin sur trois est sur le point de partir en retraite sans avoir de remplaçant déplore le journal de Munich. « Cela fait longtemps qu'être médecin en Allemagne n'est plus attractif. La relève se destine à l'industrie ou à l'étranger. Les autorités vont devoir agir de manière judicieuse, main dans la main avec les médecins car les seuls renforts importés d'Europe de l'Est ne suffiront pas »


default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !